2018/05/15 18:01 KST

Article View Option

Le sommet entre Trump et Kim échouera sans calendrier sur la dénucléarisation, selon un spécialiste

SEOUL, 15 mai (Yonhap) -- Le sommet du mois prochain entre les dirigeants de la Corée du Nord et des Etats-Unis ne pourra réussir que s’il résulte en l'adoption d'un calendrier concret pour la dénucléarisation de la péninsule coréenne, a estimé ce mardi Kim Sung-chull, professeur à l'université nationale de Séoul.

Selon Kim, le succès du sommet dépendra de la mise en place d'un tel calendrier et d'un accord sur une garantie de sécurité pour le régime nord-coréen.

«Si l'on convient d'une dénucléarisation partielle sans mentionner un calendrier spécifique et la portée (de la dénucléarisation), le sommet sera un échec typique», a indiqué Kim dans un billet publié sur le forum de l'Institut des études pour la paix et l'unification.

«Même si l'on tombe d'accord sur une dénucléarisation par étapes dans le cadre d'un accord global, le démantèlement des armes nucléaires devrait se produire automatiquement en fonction d’une chronologie préétablie, plutôt que lors de négociations successives», a estimé l'universitaire.

Certains à Washington ont parlé de transférer les armes nucléaires nord-coréennes sur le territoire américain afin de les démanteler. Le professeur Kim a estimé que les ogives nucléaires, les missiles intercontinentaux et les matériaux nucléaires nord-coréens doivent être envoyés à l'étranger après vérification, mentionnant la Russie comme destination principale du fait de sa proximité géographique et de son infrastructure technologique.

Il est également d’avis que les installations d'enrichissement et de retraitement de l'uranium doivent aussi être démantelées.

«La dénucléarisation échouera si l'amélioration des relations intercoréennes se focalise sur la levée des sanctions», a écrit Kim, qui a appelé à la mise en place de mesures préventives destinées à empêcher un retour en arrière du processus de dénucléarisation.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)