2018/05/13 11:38 KST

Article View Option

Washington demande à Pyongyang de se débarrasser de stocks nucléaires et balistiques, selon des sources

SEOUL, 13 mai (Yonhap) -- Les Etats-Unis demandent à la Corée du Nord d’expédier hors de son territoire une partie de ses armes nucléaires, matières fissiles et missiles balistiques dans les mois qui suivront le sommet du mois prochain entre les deux pays, ont déclaré ce dimanche des sources.

Les Etats-Unis ont formulé cette demande durant des discussions pour mettre au point l’ordre du jour du sommet entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un prévu le 12 juin à Singapour, en affirmant que les sanctions ne seront pas assouplies à moins que la demande ne soit acceptée, selon les sources.

La réponse du Nord à la demande n’est pas connue, a-t-il été ajouté.

La demande laisse supposer que les Etats-Unis pensent que l’engagement de la Corée du Nord pour suspendre les essais nucléaires et balistiques n’est pas suffisant et que l’Etat communiste doit faire plus pour prouver sa volonté à abandonner ses programmes nucléaire et balistique.

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo s’est rendu à Pyongyang la semaine dernière pour discuter de la préparation du sommet avec le dirigeant nord-coréen et ramener trois détenus américains dans leur pays. Les deux parties sont arrivées à «un consensus satisfaisant sur les questions discutées», a rapporté plus tard l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Cela laisse penser que la réponse de la Corée du Nord n’a pas été négative.

Pompeo a dit que les Etats-Unis étaient prêts à aider à renforcer l’économie nord-coréenne si le régime communiste démantèle ses programmes nucléaire et balistique, vendredi à Washington, après ses premières discussions avec la ministre sud-coréenne des Affaires étrangères, Kang Kyung-wha.

«Si la Corée du Nord prend des actions radicales pour se dénucléariser rapidement, les Etats-Unis sont prêts à travailler avec la Corée du Nord pour qu'elle atteigne la même prospérité que celle de nos amis sud-coréens», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse conjointe avec Kang.

Selon des observateurs, il est peu probable que la Corée du Nord se débarrasse de toutes ses armes nucléaires et matières fissiles à moins qu’elle ne juge que sa sécurité est garantie à travers l’établissement de relations diplomatiques et la conclusion d’un traité de paix avec les Etats-Unis.

Pyongyang pourrait, cependant, profiter de la possibilité d’abandonner une partie de ses armes nucléaires comme une carte dans les négociations, selon les observateurs.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)