2018/05/12 23:11 KST

Article View Option

Les Etats-Unis proposent d'aider à développer l'économie de la Corée du Nord si elle se dénucléarise «rapidement»

WASHINGTON, 11 mai (Yonhap) -- Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a proposé vendredi d'aider à développer l'économie de la Corée du Nord si celle-ci démantèle «rapidement» son programme d'armes nucléaires.

Pompeo a fait cette déclaration après son entretien avec la ministre sud-coréenne des Affaires étrangères, Kang Kyung-wha.

«Si la Corée du Nord prend des actions radicales pour se dénucléariser rapidement, les Etats-Unis sont prêts à travailler avec la Corée du Nord pour qu'elle atteigne la même prospérité que celle de nos amis sud-coréens», a-t-il dit devant des journalistes.

(Photos d'archives Yonhap)
Kang Kyung-wha et Mike Pompeo

(Photos d'archives Yonhap)

Le président américain Donald Trump prévoit de rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un le 12 juin à Singapour pour parler de la dénucléarisation du régime.

Le chef de la diplomatie américaine s'est rendu deux fois à Pyongyang ces dernières semaines pour discuter avec Kim et préparer le sommet.

«Je pense qu'il y a un accord total sur les objectifs ultimes», a-t-il dit en rappelant que l'objectif de Washington est la dénucléarisation permanente, vérifiable et irréversible du Nord. «Nous avons commencé à travailler sur les modalités, sur la façon dont nous pouvons réaliser cela.»

Pompeo a en outre insisté sur le fait que le démantèlement nucléaire du Nord nécessiterait une «vérification solide».

Kang a de son côté abordé le sujet évoqué du possible retrait des troupes américaines de la Corée du Sud en tant que point de l'accord mettant fin aux ambitions nucléaires de Pyongyang. La question ne figurera pas au menu des discussions entre Trump et Kim car elle ne concerne que l'alliance bilatérale, a-t-elle souligné.

La ministre a également écarté l'éventualité d'un assouplissement des sanctions contre le Nord dans un avenir proche. «Nous disons clairement que les sanctions resteront en place jusqu'à ce que et à moins que nous ne voyions des actions visibles et significatives de la part de la Corée du Nord sur le front de la dénucléarisation», a-t-elle dit au cours de la même conférence de presse.

La visite de Kang dans la capitale américaine précède la réunion prévue le 22 mai entre le président sud-coréen Moon Jae-in et Trump à la Maison-Blanche. Les deux hommes se rencontreront pour préparer ensemble le sommet Corée du Nord-Etats-Unis, fixé pour le 12 juin à Singapour.

Pompeo a ajouté avoir eu des discussions «productives» avec Kim durant son deuxième séjour à Pyongyang mardi dernier. «Nous avons eu de bonnes conversations sur l'histoire de nos deux nations et sur les défis qu'il y a eu entre nous», a-t-il détaillé.

Le haut diplomate a indiqué que cela a été un honneur d'avoir ramené chez eux les trois Américains qui étaient détenus au Nord. «Nous souhaitons tout le bien à ces Américains et à leur famille alors qu'ils se retrouvent après une période très difficile», a-t-il poursuivi.

«Au nom du peuple américain, nous disons "Bienvenus à la maison". La libération de ces trois citoyens aide à mettre en place les conditions pour une réunion réussie entre le président Trump et le président Kim.» Ce dernier est président de la Commission des affaires de l'Etat de la Corée du Nord.

xb@yna.co.kr

(FIN)