2018/05/11 15:54 KST

Article View Option

Moon a évoqué la possibilité d'une réunion trilatérale Sud-Nord-USA lors d'un contact avec Trump

Le président Moon Jae-in s’entretient au téléphone avec le président américain Donald Trump le samedi 28 avril 2018, depuis Cheong Wa Dae, pour parler des résultats du sommet intercoréen. © Cheong Wa Dae
Entretien téléphonique Moon-Trump

Le président Moon Jae-in s’entretient au téléphone avec le président américain Donald Trump le samedi 28 avril 2018, depuis Cheong Wa Dae, pour parler des résultats du sommet intercoréen. © Cheong Wa Dae

SEOUL, 11 mai (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a évoqué la nécessité de tenir un sommet rassemblant les deux Corées et les Etats-Unis lors de son entretien téléphonique avec son homologue américain Donald Trump le 28 avril dernier et ce dernier a affiché un intérêt à l’éventuelle réunion trilatérale, a fait savoir ce vendredi un officiel de Cheong Wa Dae.

«(Moon) a parlé d’une éventuelle rencontre entre le Sud, le Nord et les Etats-Unis (au cours de sa récente conversation téléphonique avec Trump)», a déclaré aux journalistes l’officiel sous couvert d’anonymat. «Il est difficile de transmettre ici la réponse du président Trump mais celui-ci a manifesté son intérêt», a-t-il ajouté.

Cela dit, l’officiel a clairement souligné que le sommet Corée du Nord-Etats-Unis qui aura lieu le 12 juin à Singapour primait avant tout pour le moment, en ajoutant que la tenue d’une réunion Sud-Nord-Etats-Unis dépendra du résultat des prochaines discussions entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, dont le titre officiel est président de la Commission des affaires de l’Etat, et Trump.

A propos de l’évaluation positive dressée par Kim sur les «nouvelles alternatives» des Etats-Unis, l’officiel a estimé que cela laisserait entendre des progrès sur la question de la dénucléarisation en contrepartie d’un régime de paix.

La Télévision centrale nord-coréenne (KCTV) a rapporté hier que Kim a dit du bien du président américain au cours de sa réunion avec le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo pour montrer sa volonté de résoudre des questions à travers le dialogue et «avec de nouvelles alternatives».

lsr@yna.co.kr

(FIN)