2018/05/11 15:38 KST

Article View Option

Cheong Wa Dae avait été informé du lieu du sommet Corée du Nord-Etats-Unis

SEOUL, 11 mai (Yonhap) -- Cheong Wa Dae avait été informé du lieu et de la date du sommet Corée du Nord-Etats-Unis par Washington une semaine plus tôt, a déclaré ce vendredi un officiel du bureau présidentiel.

Parmi les endroits potentiels, le village de la trêve de Panmunjom avait été envisagé au début comme lieu le plus probable pour tenir le sommet Pyongyang-Washington, a fait savoir l'officiel à des journalistes.

«Le conseiller à la sécurité nationale de Cheong Wa Dae, Chung Eui-yong, avait été informé que le sommet entre la Corée du Nord et les Etats-Unis aurait lieu à Singapour autour du 12 juin lors de sa rencontre avec John Bolton, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche à Washington la semaine dernière», a dit l'officiel lors d'une rencontre avec des journalistes pour dévoiler le processus de discussions sur le lieu du sommet Pyongyang-Washington.

En réaffirmant la position de Cheong Wa Dae, selon laquelle le site du sommet entre Kim et Trump n'a pas été décidé par la Corée du Sud et les Etats-Unis, l'officiel a indiqué que Chung et Bolton ont seulement eu des discussions de travail liées à ce sommet et échangé des informations sur la situation actuelle en Corée du Nord.

«Mais le premier lieu qui avait été envisagé est Panmunjom. Il y a eu beaucoup de discussions sur Panmunjom et le président américain Donald Trump aussi a posé beaucoup de questions sur le village de la trêve», a ajouté l'officiel.

Le conseiller à la sécurité nationale de Cheong Wa Dae, Chung Eui-yong, échange une poignée de main avec le conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, John Bolton. © Cheong Wa Dae
Le conseiller à la sécurité nationale de Cheong Wa Dae, Chung Eui-yong, échange une poignée de main avec le conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, John Bolton. © Cheong Wa Dae

Même après que Chung a été informé du lieu le 4 mai, Cheong Wa Dae pensait qu'il y avait encore la possibilité d'un changement, car la Corée du Nord souhaitait accueillir le sommet à Pyongyang et Trump a toujours montré une volonté de tenir cette rencontre à Panmunjom.

«Mais lors de l'entretien téléphonique entre Moon et Trump, j'ai pensé que le président américain s'est senti désolé d’avoir exclu Panmunjom», a transmis l'officiel.

«Les Etats-Unis ont ensuite préféré Genève, alors que des dialogues importants dans l'histoire du monde se sont tenus dans des pays tiers. Mais Singapour a été finalement choisie comme lieu du sommet, pour tenir compte de la distance de déplacement du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un», a-t-il souligné.

A la question de savoir si Moon a l’intention de se rendre à Singapour, l'officiel a répondu qu'il n'y a pas de tel plan pour l'instant.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)