2018/05/10 17:43 KST

Article View Option

Trump accueille les trois Américains libérés par la Corée du Nord

SEOUL, 10 mai (Yonhap) -- Le président américain Donald Trump a accueilli ce jeudi l'arrivée des trois détenus Américains libérés la veille par la Corée du Nord.

Les Américains d'origine coréenne Kim Dong-chul, Tony Kim et Kim Hak-song étaient détenus en Corée du Nord pour espionnage ou «actes hostiles» contre le régime communiste. Ils ont été libérés après la rencontre entre le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Trump et la première dame américaine Melania Trump les ont accueillis à leur arrivée à la base aérienne Andrews dans le Maryland. Le président américain a félicité ceux qu'il a appelés «des personnes super et incroyables» pour leur libération. «Je suis honoré d'avoir aidé trois personnes», a-t-il ajouté.

Le véritable honneur sera toutefois «si nous réussissons à éliminer les armes nucléaires», a rappelé Trump.

Le président américain Donald Trump et sa femme Melania Trump accueillent le 10 mai 2018 les trois Américains libérés par la Corée du Nord à la base aérienne Andrews dans le Maryland.
Le président américain Donald Trump et sa femme Melania Trump accueillent le 10 mai 2018 les trois Américains libérés par la Corée du Nord à la base aérienne Andrews dans le Maryland.

Les trois Américains ont exprimé leur joie à leur descente de l'avion, faisant des V de la victoire avec leurs doigts. «Nous sommes très, très contents», a confié l'un d'eux à la presse.

Trump a fait part de ses espoirs avant la tenue prochaine de son sommet avec Kim. «Nous prenons un nouveau départ», a-t-il dit.

«Je pense vraiment qu'il veut faire quelque chose pour amener son pays dans le vrai monde», a estimé Trump, qui a observé que «de bonnes choses peuvent arriver.»

Le vice-président américain Mike Pence et sa femme Karen étaient aussi présents pour accueillir les trois Américains.

Trump et Kim devraient se rencontrer à la fin du mois ou en juin pour discuter de la dénucléarisation de la Corée du Nord. Le président sud-coréen Moon Jae-in a tenu un sommet avec Kim à la fin du mois dernier.

Kim Dong-chul, un missionnaire chrétien, avait été arrêté pour espionnage dans la zone économique spéciale nord-coréenne de Rason en octobre 2015.

Tony Kim, dont le nom coréen est Kim Sang-dok, avait été arrêté pour actes hostiles en avril l'année dernière à l'aéroport international de Sunan à Pyongyang. Il s'apprêtait à quitter le pays après avoir officié en tant que professeur invité à l'université des sciences et de la technologie de Pyongyang (PUST).

Kim Hak-song avait été détenu pour actes hostiles à la gare de Pyongyang en mai l'année dernière alors qu'il s'apprêtait à retourner chez lui à Dandong en Chine. Il avait lui aussi travaillé à PUST.

Le régime nord-coréen a longtemps utilisé des otages américains comme outils de négociation avec les Etats-Unis.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)