2018/03/12 21:23 KST

Article View Option

(3e LD) La Chine et la Corée du Sud doivent communiquer plus étroitement, selon Xi

PEKIN, 12 mars (Yonhap) -- Le président chinois Xi Jinping a dit ce lundi à la délégation sud-coréenne en visite en Chine que les deux nations doivent communiquer plus étroitement et résoudre convenablement les questions sensibles.

Xi a rencontré le chef du Bureau de la sécurité nationale Chung Eui-yong, qui est en Chine pour partager les résultats de ses récents voyages en Corée du Nord et aux Etats-Unis.

Pendant la réunion, Xi a remercié le président Moon Jae-in pour avoir envoyé cette délégation, qui exemplifie selon lui l'importance de la communication entre les deux nations.

Chung a invité Xi, au nom du président sud-coréen, à effectuer une visite d'Etat en Corée du Sud.

Le porte-parole présidentiel Kim Eui-kyeom a indiqué dans un communiqué que Xi à dit à la délégation qu'il espère que le prochain sommet intercoréen, prévu en avril, se déroulera bien et produira de bons résultats. Il a aussi dit soutenir le sommet intercoréen et le sommet entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.

Le conseiller présidentiel à la sécurité nationale Chung Eui-yong (à gauche) échange une poignée de main le 12 mars 2018 à Pékin avec le président chinois Xi Jinping.
Le conseiller présidentiel à la sécurité nationale Chung Eui-yong (à gauche) échange une poignée de main le 12 mars 2018 à Pékin avec le président chinois Xi Jinping.

Plus tôt, Chung a rencontré le Conseiller d'Etat chinois Yang Jiechi pour l'informer des efforts diplomatiques en cours destinés à mettre fin à l’impasse nucléaire à travers le dialogue. Yang a déclaré que la question nucléaire nord-coréenne devait être résolue pacifiquement et à dit soutenir les efforts de Séoul.

Chung a dirigé les émissaires spéciaux de Moon à Pyongyang et Washington et a contribué aux annonces historiques sur les sommets intercoréen et Etats-Unis-Corée du Nord qui se tiendront dans les mois à venir.

«La Chine s’engage à déployer des efforts destinés à réaliser la dénucléarisation de la péninsule coréenne, à maintenir la paix et la stabilité sur la péninsule coréenne et à résoudre les problèmes à travers le dialogue et les négociations», a souligné Yang.

«L’évolution dramatique de la situation sur la péninsule coréenne semble en phase avec les efforts pour ramener le plan de dénucléarisation pour la péninsule coréenne sur la voie et aussi avec l’orientation des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies», a-t-il ajouté.

Il a également mis l’accent sur l’importance des efforts internationaux pour poursuivre des solutions «politiques» et «diplomatiques».

Chung a de son côté noté que l’engagement ferme de la Chine envers une résolution pacifique de la question nucléaire a été une grande aide en évoquant le soutien continu de Pékin pour un dialogue intercoréen direct pour traiter les questions concernant les deux Corées.

Il est arrivé en Chine pour une visite de deux jours au cours de laquelle il rencontrera également le président chinois Xi Jinping.

Yang a noté que le voyage de Chung à Pékin illustrait la grande importance que le président Moon accorde aux relations avec la Chine.

lsr@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)