2018/03/07 18:12 KST

Article View Option

Washington et Pyongyang sont disposés à se parler, selon la chef de la diplomatie

SEOUL, 07 mars (Yonhap) – La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-hwa a dit être sûre que les Etats-Unis et la Corée du Nord sont disposés à se parler, lors d'une interview en anglais diffusée mercredi sur la chaîne singapourienne Channel News Asia.

Les Etats-Unis et la Corée du Nord, qui ont tous deux envoyés des délégations en Corée du Sud pendant les Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, ont cherché à se rencontrer en marge de l'événement mais la Corée du Nord avait annulé la rencontre à la dernière minute.

«Il n'y a pas eu de contact direct, mais, au cours de nos discussions avec chacun, nous avons pu constater que les deux côtés sont disposés à discuter», a déclaré le ministre. «La tâche est donc désormais de rapprocher les deux côtés.»

Après le voyage de deux jours à Pyongyang des envoyés spéciaux du président Moon Jae-in, le gouvernement a annoncé mercredi que les deux Corées sont convenues d'organiser un sommet fin avril et d'établir une ligne de communication directe entre les deux dirigeants.

Il a ajouté que la Corée du Nord a fait part de sa volonté de discuter avec les Etats-Unis des moyens de parvenir à dénucléariser la péninsule. Les envoyés doivent se rendre aux Etats-Unis cette semaine pour partager les résultats du voyage.

Une atmosphère de réconciliation s'est installée sur la péninsule depuis que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a déclaré dans son discours du Nouvel An qu'il comptait envoyer des athlètes aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang.

La Corée du Nord a fini par participer à l'événement sportif après une série de discussions intercoréennes. Sa délégation s'est rendue en Corée du Sud le mois dernier pour assister à la cérémonie d'ouverture des JO et a remis une lettre de Kim au président sud-coréen, l'invitant à tenir un sommet.

«Depuis le début de l'année, en commençant par le discours du Nouvel An, leur participation aux Jeux olympiques, les contacts dans le cadre des Jeux olympiques, tout s'est déroulé à un rythme plus soutenu que quiconque s'y attendait», a expliqué Kang, qui a toutefois tempéré qu'une provocation additionnelle du régime «perturberait grandement cette dynamique de dialogue qui a été créée par les Jeux olympiques.»

mathieu@yna.co.kr

(FIN)