2018/02/08 18:10 KST

Article View Option

Moon veut faciliter un dialogue entre les Etats-Unis et la Corée du Nord

SEOUL, 08 fév. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a appelé ce jeudi à maintenir la dynamique fragile du dialogue entre les deux Corées et a souligné le besoin d'un dialogue entre les Etats-Unis et la Corée du Nord afin de résoudre le problème du nucléaire nord-coréen de façon pacifique.

Le président a fait ces remarques lors d'une réunion avec Han Zheng, membre du Comité permanent du Politburo du Parti communiste chinois, qui s'est tenue au bureau présidentiel, Cheong Wa Dae. Han dirige actuellement la délégation officielle chinoise aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, qui débuteront vendredi.

«Moon a souligné que les pays doivent trouver un terrain d'entente et coopérer étroitement afin de maintenir un dialogue avec la Corée du Nord, même après les Jeux olympiques de PyeongChang, qui puisse aboutir à une résolution du problème du nucléaire nord-coréen», a déclaré le porte-parole du bureau présidentiel Kim Eui-kyeom lors d'un point de presse.

La Corée du Sud et la Corée du Nord ont repris le dialogue intercoréen le mois dernier pour discuter de la participation du Nord aux Jeux olympiques d'hiver, qui se termineront le 25 février.

Le président Moon Jae-in (à droite) et Han Zheng, membre du Comité permanent du Politburo du Parti communiste chinois, ce jeudi 8 février 2018 au bureau présidentiel à Séoul.
Le président Moon Jae-in (à droite) et Han Zheng, membre du Comité permanent du Politburo du Parti communiste chinois, ce jeudi 8 février 2018 au bureau présidentiel à Séoul.

Han a souligné l'importance du dialogue entre Washington et Pyongyang, insistant sur le fait qu'ils détiennent la clé d'une issue pacifique à l'impasse nucléaire nord-coréenne.

Moon a acquiescé et a appelé la Chine à jouer un plus grand rôle pour qu'un tel dialogue puisse avoir lieu. «La Corée du Nord participe activement au dialogue intercoréen. Ce dialogue doit aboutir à une dénucléarisation pacifique de la péninsule coréenne. J'exhorte le gouvernement chinois à en faire davantage pour s'assurer que le dialogue intercoréen débouche sur des pourparlers entre les Etats-Unis et la Corée du Nord», a dit le chef d'Etat sud-coréen.

Le président a également appelé à des efforts pour normaliser les relations entre Séoul et Pékin, qui ont souffert du déploiement en Corée du Sud du système de défense antimissile américain THAAD.

Le président chinois Xi Jinping a accepté de normaliser les relations entre les deux pays au cours de ses trois réunions bilatérales avec Moon l'an dernier, la dernière réunion ayant eu lieu à Pékin en décembre pendant la visite officielle du chef d'Etat sud-coréen en Chine.

Moon a semble-t-il perçu que la Chine possède encore des sentiments négatifs.

«Les deux pays partagent le même objectif, mais il y a une chose qui pourrait être améliorée», a-t-il déclaré au responsable chinois. «Nos entreprises sont confrontées à des difficultés en Chine. Je demande au gouvernement chinois d'y porter un intérêt particulier pour que nos entreprises puissent aussi profiter des bénéfices de la croissance chinoise.»

«De plus, je demande au gouvernement chinois de faire en sorte qu'un plus grand nombre de touristes (chinois) viennent aux Jeux olympiques de PyeongChang et que les échanges entre personnes des deux pays soient plus dynamiques», a-t-il ajouté.

La Chine avait interdit les voyages organisés à destination de la Corée du Sud. Bien que Pékin ait dit avoir levé cette restriction, beaucoup pensent que l'interdiction serait encore en place.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)