2018/02/05 22:34 KST

Article View Option

Le nombre de touristes chinois en Corée du Sud revient à son niveau d'avant la dispute autour du THAAD

PEKIN, 05 fév. (Yonhap) -- Le nombre de touristes chinois faisant une demande de visa pour visiter la Corée du Sud dans le cadre de voyages individuels est revenu à un niveau semblable à celui d'avant la dispute diplomatique qui a éclaté entre Séoul et Pékin après que la Corée du Sud a décidé d'installer sur son territoire une batterie antimissile américaine THAAD, a fait savoir ce lundi une source diplomatique.

Le nombre de demandes de visa est de 1.000 par jour en moyenne ces derniers temps, selon la source. Ce chiffre était de 300 à 500 après le mois de mars l'année dernière.

La Corée du Sud et la Chine ont décidé fin octobre de normaliser leurs relations diplomatiques. La Chine avait interdit à ses agences de voyages de proposer des voyages organisés à destination de la Corée du Sud en représailles au déploiement du THAAD, une mesure qui a frappé de plein fouet l'industrie sud-coréenne du tourisme.

«Le nombre de demandes individuelles de visa pour se rendre à Séoul est similaire à celui d'avant la dispute du THAAD», a noté la source. «Le nombre de visiteurs chinois en Corée du Sud devrait atteindre l'objectif de 200.000 pendant la période des Jeux olympiques.»

L'ambassadeur sud-coréen en Chine Noh Young-min s'est entretenu ce lundi avec le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Li Baodong pour discuter de la visite en Corée du Sud d'une délégation chinoise pour assister à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques.

Pékin a récemment informé le gouvernement sud-coréen que Han Zheng, numéro 7 du Parti communiste chinois, se rendra en Corée du Sud pour les Jeux olympiques de PyeongChang.

Une autre source a indiqué que Li et d'autres hauts responsables se joindront à la délégation chinoise conduite par Han.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)