2018/02/02 09:05 KST

Article View Option

Moscou soutient Séoul dans ses efforts pour la paix sur la péninsule coréenne

Lee Do-hoon, représentant spécial pour la paix sur la péninsule coréenne et les affaires de sécurité (à gauche), et le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Igor Morgoulov, lors d'une réunion le 1er février 2018 à Moscou. ⓒ Ministère des Affaires étrangères
Lee Do-hoon, représentant spécial pour la paix sur la péninsule coréenne et les affaires de sécurité (à gauche), et le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Igor Morgoulov, lors d'une réunion le 1er février 2018 à Moscou. ⓒ Ministère des Affaires étrangères

SEOUL, 02 fév. (Yonhap) -- La Russie a affiché son soutien aux efforts actuellement déployés par la Corée du Sud pour améliorer les relations intercoréennes en vue d'établir la paix sur la péninsule coréenne, a fait savoir jeudi le ministère des Affaires étrangères.

La Corée du Sud et la Russie se sont également mises d’accord pour œuvrer ensemble afin que l’élan «positif» actuel débouche sur des pourparlers avec notamment des contacts entre les Etats-Unis et la Corée du Nord en vue de résoudre le dossier nucléaire nord-coréen, selon le ministère.

Lee Do-hoon, représentant spécial pour la paix sur la péninsule coréenne et les affaires de sécurité, a rencontré à Moscou le vice-ministre russe des Affaires étrangères et le représentant nucléaire, Igor Morgoulov, selon le ministère.

Cette réunion est intervenue alors qu’un groupe d’athlètes nord-coréens est arrivé plus tôt dans la journée en Corée du Sud pour participer aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang qui s’ouvriront le 9 février.

La participation nord-coréenne aux prochains JO d’hiver est le fruit d’une série de réunions intercoréennes qui ont été relancées après plus de deux ans de gel provoqué par la poursuite par le Nord de provocations balistiques et nucléaires.

Les deux parties se sont accordées à dire qu’il est important de poursuivre les efforts pour mettre fidèlement en œuvre les sanctions contre le Nord de sorte à ramener l’Etat reclus à la table des négociations sur son programme nucléaire, a indiqué le ministère.

Ils ont toutefois réaffirmé que la question nucléaire du Nord devait être résolue «pacifiquement» et ont promis de maintenir des communications étroites à divers niveaux dans le futur, selon le ministère.

Il s'agissait du premier voyage de Lee en Russie depuis qu’il est devenu représentant sud-coréen aux pourparlers à six en septembre dernier. La précédente rencontre entre Lee et Morgoulov remontait à novembre, à Séoul.

lsr@yna.co.kr

(FIN)