2017/12/27 09:01 KST

Article View Option

Les Etats-Unis sanctionnent deux officiels nord-coréens pour le programme de missiles

WASHINGTON, 26 déc. (Yonhap) -- Les Etats-Unis ont décidé jeudi de sanctionner deux hauts officiels nord-coréens pour leur implication dans le programme de missiles balistiques de Pyongyang.

Le département du Trésor a précisé dans un communiqué de presse que les individus visés sont Kim Jong-sik et Ri Pyong-chol, travaillant tous deux au Département de l’industrie des munitions du Parti du travail de la Corée du Nord. Tous leurs actifs dans la juridiction américaine seront bloqués et aucune transaction avec eux ne sera permise.

Kim est connu pour être une figure clé du programme de développement de missiles du Nord, notamment pour la solidification du carburant liquide, alors que Ri est en charge officiellement du développement de missiles balistiques intercontinentaux du pays, a détaillé le département américain.

«Le Trésor est en train de cibler les dirigeants du programme de missiles balistiques de la Corée du Nord dans le cadre de notre campagne de pressions maximales pour isoler la RPDC (République populaire démocratique de Corée) et achever la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne», a dit le secrétaire du Trésor, Steven T. Mnuchin, dans le communiqué.

«Ces actions font suite à la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies de vendredi (22 décembre), qui impose de nouvelles sanctions fortes contre la Corée du Nord pour réduire sa capacité à rassembler des fonds illicites», a ajouté Mnuchin.

Le secrétaire du Trésor des Etats-Unis, Steven T. Mnuchin

Lors d’une conversation téléphonique, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a dit à son homologue américain, Rex Tillerson, qu’il est «nécessaire de passer du langage des sanctions au processus de négociation le plus tôt possible», a rapporté la diplomatie russe dans une déclaration, selon l’AFP.

Lavrov a aussi «souligné qu’il est inacceptable d’exacerber les tensions autour de la péninsule coréenne avec la rhétorique agressive de Washington face à Pyongyang et l’augmentation des préparations militaires dans la région».

xb@yna.co.kr

(FIN)