2017/12/22 10:00 KST

Article View Option

L’ONU votera ce vendredi de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord

(Xinhua=Yonhap)
Conseil de sécurité de l'ONU

(Xinhua=Yonhap)

WASHINGTON, 21 déc. (Yonhap) -- Le Conseil de sécurité des Nations unies devrait voter demain de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord, y compris de nouvelles restrictions sur ses importations de pétrole, a fait savoir Reuters.

Ces mesures viennent en réponse au dernier test par Pyongyang d'un missile balistique intercontinental (ICBM) le 29 novembre. Le régime communiste a affirmé qu'il était capable de délivrer une arme nucléaire dans n'importe quelle partie des Etats-Unis.

Le projet de résolution a été émis aujourd’hui par les Etats-Unis et sera voté demain à 13 heures, a rapporté l’agence de presse.

Il vise à réduire de près de 90% les exportations de produits pétroliers raffinés vers le royaume ermite dans le but de stopper les progrès de ses programmes nucléaire et balistique. Le Conseil a imposé un plafond annuel de 2 millions de barils en septembre et la dernière résolution demande une nouvelle réduction de 500.000 barils.

Les autres sanctions proposées comprennent le rapatriement des travailleurs nord-coréens à l'étranger au cours des 12 prochains mois. En effet, leurs revenus sont suspectés d’être extorqués par le régime de Kim Jong-un afin de financer son développement militaire.

Il y a également des interdictions sur les importations nord-coréennes de produits alimentaires, machines, matériel électrique, bois, navires, terre et pierre, comme la magnésite.

S’il est adopté, le texte permettra également aux pays de saisir, d'inspecter et de geler les bateaux, dans leurs ports ou dans leurs eaux, soupçonnés de transporter des marchandises interdites à destination et en provenance de la Corée du Nord.

Cela impliquerait également l’ajout sur la liste noire de 19 individus nord-coréens et du ministère des Forces armées populaires du pays.

Le Conseil a adopté à l'unanimité deux batteries de sanctions à la suite des tests d’ICBM de Pyongyang en juillet et de son sixième essai nucléaire en septembre.

lp@yna.co.kr

(FIN)