2017/12/07 15:01 KST

Article View Option

Partage des coûts militaires : le négociateur sud-coréen espère un résultat «gagnant-gagnant» avec Washington

Camp Humphreys, base militaire américaine située à 70km au sud de Séoul.
Camp Humphreys, base militaire américaine située à 70km au sud de Séoul.

SEOUL, 07 déc. (Yonhap) – Le négociateur en chef sud-coréen sur le partage des coûts de défense avec les Etats-Unis a dit ce jeudi vouloir rechercher un résultat «gagnant-gagnant» lors des prochaines discussions entre les deux alliés.

Chang Won-sam, nommé à ce poste en novembre, a déclaré que les négociations entre Séoul et Washington doivent être vues comme un processus visant à améliorer «l’efficacité» de l’alliance bilatérale.

«(Les discussions) peuvent être vues comme des négociations, car de l’argent va et vient, mais je pense qu’elles devraient être vues comme un processus visant à améliorer l’efficacité de l’alliance Corée du Sud–Etats-Unis pour parvenir à un résultat gagnant-gagnant», a déclaré Chang devant des journalistes.

«Je ferai de mon mieux pour arriver à un résultat gagnant-gagnant en communiquant étroitement non seulement avec les Etats-Unis mais aussi localement (avec les partis concernés)», a-t-il ajouté.

Interrogé quant à la date du début des négociations, Chang a répondu qu’il sera difficile de les commencer cette année mais qu’il compte y participer «aussitôt que possible».

Chang, ancien ambassadeur au Sri Lanka, dirige un groupe de travail du ministère des Affaires étrangères, qui, avec le ministère de la Défense, participera aux discussions ayant pour objectif de renouveler l’actuel accord de partage des coûts engendrés par la présence de près de 30.000 troupes américaines stationnées en Corée du Sud.

Dans le cadre de l’Accord des mesures spéciales (SMA) signé en 2014 et renouvelé tous les 5 ans, Séoul paie chaque année près de 1.000 milliards de wons (919,1 millions de dollars) pour le maintien des troupes américaines. L’accord actuel expirera fin 2018.

Le président américain Donald Trump a demandé à la Corée du Sud d’augmenter ses contributions. Washington a également nommé récemment son négociateur en chef en préparation des pourparlers qui devraient débuter, selon des observateurs, au début de l’année prochaine.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)