2017/11/28 16:19 KST

Article View Option

(LEAD) La Chine lève partiellement l'interdiction sur les voyages vers la Corée du Sud

Des touristes étrangers à Myeongdong.
Des touristes étrangers à Myeongdong.

PEKIN/SHANGHAI/SEOUL, 28 nov. (Yonhap) -- Les autorités touristiques chinoises ont décidé ce mardi de lever partiellement l’interdiction des voyages en groupe à destination de la Corée du Sud, ont déclaré des sources industrielles, alors que Séoul et Pékin s'efforcent de normaliser les relations bilatérales tendues suite au déploiement du système américain de défense antimissile à haute altitude THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) sur le sol sud-coréen.

Lors d'une réunion tenue plus tôt dans la journée, l'Office national du tourisme de Chine (CNTA) a pris la décision de permettre d’abord aux agences de voyages à Pékin et dans la province du Shandong de vendre des programmes touristiques à destination de la Corée du Sud, ont fait savoir les sources.

«Cela signifie (que la Chine) lèvera l’interdiction sur les voyages vers la Corée du Sud région par région et étape par étape», a déclaré une source.

Cependant, l'organisation touristique aurait demandé aux agences de voyage de ne pas inclure dans leurs visites les filiales du groupe Lotte, tels que les hôtels et les boutiques hors taxes.

Le groupe Lotte, cinquième conglomérat du pays, a été le plus touché par les représailles économiques de la Chine après avoir signé avec le gouvernement sud-coréen un accord pour fournir un terrain de golf lui appartenant pour accueillir le système THAAD.

Cette nouvelle décision de la Chine est intervenue après que les deux pays ont convenu le 31 octobre de remettre leurs échanges et la coopération sur la voie normale.

La Corée du Sud a souffert d'une forte baisse du nombre de touristes étrangers après que la Chine a interdit en mars de vendre des produits touristiques à destination de la Corée du Sud. Les Chinois ont représenté près de la moitié des 17 millions de visiteurs étrangers en Corée du Sud l'année dernière.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Noh Kyu-duk. (Photo d'archives Yonhap)
Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Noh Kyu-duk. (Photo d'archives Yonhap)

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Noh Kyu-duk a déclaré dans un briefing de presse que la Corée du Sud «prête une attention aux informations liées» et a appelé à un rétablissement complet du tourisme entre les deux nations.

«Les échanges humains entre la Corée du Sud et la Chine sont la base du développement continu de l'amitié et la fondation d'une relation durable. Je souhaite que les échanges humains se rétablissent complètement et que les relations de coopération dans les autres domaines se ravivent le plus tôt possible», a ajouté le porte-parole.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)