2017/11/14 08:38 KST

Article View Option

(LEAD) Rencontre Moon-Li : un futur «très brillant» pour les relations bilatérales

Le président Moon Jae-in et le Premier ministre chinois Li Keqiang lors d'une réunion en marge du sommet de l'Asean, le 13 novembre 2017, à Manille, aux Philippines.
Moon et Li

Le président Moon Jae-in et le Premier ministre chinois Li Keqiang lors d'une réunion en marge du sommet de l'Asean, le 13 novembre 2017, à Manille, aux Philippines.

MANILLE, 13 nov. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in et le Premier ministre chinois Li Keqiang ont réaffirmé ce lundi leur volonté de normaliser rapidement les relations bilatérales, qui ont souffert du déploiement en Corée du Sud du système de défense antimissile à haute altitude THAAD et ont prédit un futur «très brillant» pour les relations bilatérales.

«Il est parfois nécessaire, comme on le dit, de reculer d'un pas pour en avancer de neuf, et je pense que nous serons à même dans un avenir proche de développer rapidement le partenariat de coopération stratégique si nous nous transformons les difficultés passées en opportunité et si nous mettons en commun notre sagesse», a déclaré le président sud-coréen à son interlocuteur chinois au cours de la rencontre bilatérale.

La réunion entre Moon et Li s'est déroulée en marge du forum de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (Asean) à Manille aux Philippines, deux jours après le sommet présidentiel entre Moon et le président chinois Xi Jinping à Da Nang au Vietnam, où ils ont participé au sommet de la Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (Apec).

Les relations entre Séoul et Pékin s’étaient fortement détériorées ces derniers temps en raison du déploiement du THAAD. La Chine avait répondu avec des représailles économiques, comprenant une interdiction sur les voyages en groupe à destination de la Corée du Sud et la mise en place de barrières non tarifaires pour empêcher l’importation d’un grand nombre de produits sud-coréens, comme les cosmétiques.

Les deux pays sont tombés d’accord pour normaliser leurs relations dans une déclaration conjointe publiée par leurs ministères des Affaires étrangères le 31 octobre dernier.

Le président Moon Jae-in (3e à partir de la gauche) parle au Premier ministre chinois Li Keqiang (2e à partir de la droite) lors d'une réunion en marge du sommet de l'Asean, le 13 novembre 2017, à Manille.
Réunion

Le président Moon Jae-in (3e à partir de la gauche) parle au Premier ministre chinois Li Keqiang (2e à partir de la droite) lors d'une réunion en marge du sommet de l'Asean, le 13 novembre 2017, à Manille.

Li a estimé que les relations entre Séoul et Pékin connaissent déjà des changements «actifs» ou positifs. «J'espère que nous allons rapidement normaliser les relations Chine-Corée du Sud grâce aux efforts conjoints des deux pays», a déclaré le Premier ministre chinois, selon le bureau présidentiel sud-coréen.

«Je pense que les relations Corée du Sud – Chine sont dans les starting-blocks», a dit Moon. «Je pense que nous avons créé l'opportunité de normaliser rapidement la relation entre nos pays lors de ma rencontre avec le président chinois Xi Jinping.»

De son côté, le président sud-coréen a fait part de son espoir de voir une accélération de la normalisation des liens bilatéraux suite à sa rencontre avec Li. Il a appelé à des mesures immédiates pour mettre un terme aux représailles, selon son conseiller aux relations publiques, Yoon Young-chan.

Moon a par ailleurs proposé l’établissement d’un dialogue économique de haut niveau pour discuter de mesures détaillées en vue de réparer les liens, notamment dans le domaine commercial.

«J'espère que mes discussions aujourd'hui avec vous monsieur le Premier ministre seront l'occasion de discuter en détail de l'élargissement de notre coopération sur des sujets d'intérêt mutuel et aussi de normaliser la coopération pratique entre nos pays dans des secteurs tels que l'économie, le commerce et les échanges culturels et entre peuples, qui ont été partiellement réduits l'année dernière.»

Le Premier ministre chinois a estimé que les relations bilatérales continueraient à s’améliorer, même si cela peut prendre du temps. «Le Premier ministre Li a dit que les (deux) pays feront face sans aucun doute à des questions sensibles, alors que leurs relations se développeront, et que le développement de la coopération pratique entre la Chine et la Corée du Sud est très brillant», a rapporté Yoon en conférence de presse.

«Je suis confiant pour les relations Chine-Corée du Sud car leurs structures (industrielles) sont très complémentaires», a dit Li, cité par Yoon, en prévoyant l’apparition d’un «nouvel horizon» pour les deux nations.

mathieu@yna.co.kr

xb@yna.co.kr

(FIN)