2017/11/13 15:19 KST

Article View Option

(LEAD) Moon propose à l'Asean de renforcer les efforts conjoints pour la coprospérité et la paix

Le président Moon Jae-in pose pour une séance photos avec les leaders de l'Asean à Manille
Le président Moon Jae-in pose pour une séance photos avec les leaders de l'Asean à Manille

MANILLE, 13 nov. (Yonhap) -- La Corée du Sud s’efforcera d’étendre ses liens économiques avec les pays de l'Asie du Sud-Est et d’accroître également les efforts conjoints pour assurer la coprospérité et la paix lors du forum, a déclaré ce lundi le président Moon Jae-in.

Cet engagement a été pris au cours d’une rencontre avec quelque 500 chefs d'entreprise des 10 pays membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (Asean). Moon est arrivé à Manille, aux Philippines, dimanche pour le sommet Corée du Sud-Asean, prévu plus tard dans la journée. Il assistera également au sommet de l'Asean plus trois (Corée du Sud, Chine et Japon) demain.

«Moi et mon gouvernement cherchons à devenir des amis proches de l'Asean. Nous renforcerons nos relations (avec les nations de l'Asean) au niveau des liens que nous avons avec les quatre principaux pays autour de la péninsule coréenne», a déclaré Moon lors d'un forum économique de l'Asean. Les quatre nations sont la Chine, le Japon, la Russie et les Etats-Unis.

Pour cela, le leader sud-coréen a indiqué qu'il enverra des envoyés spéciaux dans les pays clés de l'Asean. «Avant toute chose, je visiterai tous les 10 pays de l'Asean durant ma présidence pour partager notre profonde amitié», a-t-il indiqué. Le président sud-coréen a proposé de créer une communauté conjointe des peuples pour assurer la coprospérité et la paix.

Une communauté centrée sur les personnes se focalisera sur les échanges humains, et non gouvernementaux comme cela a été le cas pendant longtemps dans les relations Corée-Asean, a dit Moon.

«Nous devons être d'abord des amis pour partager l'avenir. A cette fin, nous augmenterons les échanges entre les personnes à tous les niveaux, pour comprendre les entreprises et les étudiants, en plus des échanges entre les leaders des Etats et gouvernements», a-t-il déclaré lors de la réunion.

Séoul cherchera également à simplifier le processus de délivrance des visas pour les touristes et visiteurs des pays de l'Asean, a ajouté Moon. Le chef de l'Etat a aussi promis de faire des efforts pour créer une communauté conjointe pour la paix, en disant que la sûreté et la sécurité sont des conditions préalables pour augmenter les échanges.

«Plus de 500.000 personnes de l'Asean résident en Corée du Sud et six millions de Sud-Coréens se rendent dans les pays de l'Asean chaque année. Je propose de développer notre communauté conjointe en une communauté pour la paix qui soutiendra l'un l'autre en temps de crise.»

Moon a également proposé de créer une communauté conjointe pour la prospérité. «Je soutiens la coopération économique mutuellement bénéfique. Le libre-échange doit être bénéfique pour les deux côtés. Les investissements ne doivent pas être seulement des investissements mais doivent aussi augmenter les emplois dans le pays d'accueil et soutenir le développement des industries concernées à travers le partage de technologies», a indiqué Moon.

«La Corée du Sud a tiré des leçons de nombreuses erreurs durant son développement. Et cela a fait de la Corée du Sud un meilleur partenaire pour les pays de l'Asean qui se sont efforcés à réaliser le développement.»

Le président a indiqué que le transport, l'énergie, la gestion de l'eau et les technologies de l'information et de la communication sont les quatre secteurs ayant les plus grands potentiels de coopération entre les deux côtés.

Pour soutenir la coopération grandissante entre la Corée du Sud et l'Asean, Séoul va presque doubler ses fonds de soutien à 14 millions de dollars par an d'ici 2019, selon Moon.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)