2017/09/12 13:33 KST

Article View Option

Les chefs des diplomaties sud-coréenne et néerlandaise se concertent sur le 6e essai nucléaire nord-coréen

Kang Kyung-wha, ministre des Affaires étrangères, entre dans la salle de l'assemblée générale du Forum régional de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ARF) qui se déroule au Centre international des congrès des Philippines (PICC) à Manille, dans l'après-midi du lundi 7 août 2017.
Kang Kyung-wha

Kang Kyung-wha, ministre des Affaires étrangères, entre dans la salle de l'assemblée générale du Forum régional de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ARF) qui se déroule au Centre international des congrès des Philippines (PICC) à Manille, dans l'après-midi du lundi 7 août 2017.

SEOUL, 12 sept. (Yonhap) -- La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha s’est entretenue ce mardi avec son homologue néerlandais Bert Koenders pour discuter des mesures à prendre suite au sixième essai nucléaire nord-coréen, a fait savoir son ministère.

Lors du contact téléphonique qui a duré une dizaine de minutes, Kang a déclaré que les deux pays étaient sur la même longueur d’onde pour condamner avec fermeté le sixième essai nucléaire de la Corée du Nord qui constitue un grave acte augmentant les tensions et participer au régime de fortes sanctions contre la Corée du Nord tout en laissant ouverte la porte du dialogue.

La chef de la diplomatie sud-coréenne a également dit s’attendre à une participation active des Pays-Bas aux efforts de la communauté internationale pour résoudre pacifiquement la question nord-coréenne comme le pays rejoindra l’année prochaine le Conseil de sécurité des Nations unies en tant que membre non permanent.

Koenders a affiché le soutien ferme de son gouvernement à la politique de Séoul vis-à-vis du Nord et a promis d’autres efforts sur la question pour des sanctions et pressions à travers le Conseil de sécurité de l’ONU et l’Union européenne, a ajouté le ministère.

lsr@yna.co.kr

(FIN)