2017/09/08 08:48 KST

Article View Option

La déclaration de la Corée du Nord relative à la bombe H semble être vraie, selon un responsable américain

Un rassemblement destiné à célébrer le succès du 6e essai nucléaire a été organisé le 6 septembre 2016 sur la place Kim Il-sung à Pyongyang (AFP=KCNA)
Un rassemblement destiné à célébrer le succès du 6e essai nucléaire a été organisé le 6 septembre 2016 sur la place Kim Il-sung à Pyongyang (AFP=KCNA)

WASHINGTON, 07 sept. (Yonhap) – Aucun élément ne permet jusqu’à présent d’infirmer que la Corée du Nord a testé dimanche une bombe à hydrogène, a fait savoir jeudi un responsable anonyme de l’administration américaine.

«Nous sommes encore en train d’évaluer cet essai», a déclaré le responsable à la presse via vidéoconférence. «Je peux dire que jusqu’à présent il n’y a rien qui puisse infirmer la déclaration de la Corée du Nord qu’il s’agissait d’une bombe à hydrogène, mais nous ne sommes pas encore arrivés à un avis définitif à ce sujet.»

Concernant un éventuel tir samedi de missile balistique intercontinental en Corée du Nord, le responsable a dit que les Etats-Unis surveillent la situation et maintiennent un contact étroit avec leurs alliés.

A la question de savoir si le missile pourrait être abattu, l’officiel a répondu «nous avons les moyens de nous défendre et de défendre l’ensemble de nos territoires ainsi que nos alliés.»

Il a souligné le risque grandissant d’une erreur de calcul de la part de Pyongyang. «Le risque que cela aboutisse à un conflit grandit à mesure qu’ils développent ce terrible arsenal.»

mathieu@yna.co.kr

(FIN)