2017/09/07 14:49 KST

Article View Option

Moon veut consolider la coopération avec la Russie dans neuf secteurs

VLADIVOSTOK, 07 sept. (Yonhap) – Le président Moon Jae-in a dit vouloir consolider les relations entre la Corée du Sud et la Russie dans un grand nombre de secteurs, comme l’énergie et l’agriculture.

Le président, qui participe au Forum économique oriental (EEF) à Vladivostok, a proposé de «placer neuf ponts» entre la Corée du Sud et la Russie. «Je propose de parvenir à une coopération simultanée en plaçant neuf ponts entre la Corée du Sud et la Russie», a dit Moon dans son discours liminaire. «Ces neuf ponts sont le gaz, les chemins de fer, les ports, l’électricité, les routes maritimes de l’Arctique, la construction navale, la création d’emplois, l’agriculture et la pêche.»

Moon a identifié ces secteurs comme possédant un grand potentiel pour la coopération bilatérale.

«La Corée du Sud est le deuxième plus grand importateur de gaz au monde. Nous voulons non seulement importer du gaz de Russie mais aussi prendre part à des projets conjoints de développement énergétique.»

Moon a proposé l’idée de créer un système régional de sécurité. Il a tout d’abord proposé de lier le projet russe de Super anneau énergétique (Energy Super Ring) à des sources d’énergie renouvelable, éolienne ou solaire, en Mongolie à travers ce qu’il a appelé un super réseau.

Ceci, a-t-il dit, «créerait la plus grande communauté énergétique au monde», qui pourrait jeter les bases d’un bloc économique et d’un système conjoint de défense, à l’image de l’Union européenne, en Asie du Nord-Est.

«Je veux proposer à tous les dirigeants en Asie du Nord-Est de commencer à discuter des modalités de la création d’un super réseau en Asie du Nord-Est en vue de former un bloc économique et un système de sécurité multilatéral dans la région.»

De tels efforts pourraient contribuer à résoudre le problème du nucléaire en Corée du Nord, a ajouté le président.

«Je pense qu’un travail commun des pays de l’Asie du Nord-Est pour développer l’Extrême-Orient pourrait être un autre moyen de résoudre le problème du nucléaire en Corée du Nord. Si la Corée du Nord voit les pays de l’Asie du Nord-Est réussir dans leur coopération économique, elle réalisera qu’y participer serait dans son intérêt.»

mathieu@yna.co.kr

(FIN)