2017/09/07 10:50 KST

Article View Option

Moon et Abe dénoncent l'essai nucléaire du Nord et réaffirment leur volonté de coopérer

Le président Moon Jae-in et le Premier ministre japonais Shinzo Abe échangent une poignée de main avant leur sommet à Vladivostok en Russie.
Le président Moon Jae-in et le Premier ministre japonais Shinzo Abe échangent une poignée de main avant leur sommet à Vladivostok en Russie.

VLADIVOSTOK, 07 sept. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in et le Premier ministre japonais Shinzo Abe ont condamné ce jeudi le sixième essai nucléaire de la Corée du Nord et se sont engagés à renforcer la coopération bilatérale pour empêcher la Corée du Nord de menacer la sécurité régionale.

«Les peuples japonais et sud-coréen se préoccupent grandement des provocations continues de la Corée du Nord», a déclaré Moon durant un sommet bilatéral avec Abe en marge du troisième Forum économique oriental (EEF) à Vladivostok en Russie.

«Je pense qu'une coopération étroite entre la Corée du Sud et le Japon est désespérément nécessaire», a dit Moon. La Corée du Nord a effectué dimanche dernier son sixième et plus puissant essai nucléaire faisant suite à une série de tirs de missiles, dont neuf tirs depuis l'investiture du président Moon Jae-in en mai.

Le Premier ministre japonais a noté que les deux pays travaillent étroitement ensemble pour se défendre contre les menaces du Nord. Moon et Abe ont tenu trois entretiens téléphoniques rien qu'au mois de juillet.

«Je suis content de voir que nous formons une relation étroite, sous laquelle nous avons pu jusqu'à présent tenir des discussions détaillées et opportunes sur divers défis», a indiqué Abe.

«Je crois que les provocations répétées de la Corée du Nord posent une menace très dangereuse qui n'a jamais été connue par le passé. Nous avons travaillé étroitement ensemble avec succès jusqu'à présent, et je souhaite que nous continuions à le faire afin de solutionner la question», a-t-il ajouté.

Moon a également promis de renforcer la coopération entre les deux nations. «Nous avons consacré la plupart de nos entretiens téléphoniques au nucléaire en Corée du Nord. Nous devons encore discuter étroitement de ce sujet aujourd'hui, mais je souhaite que nous puissions en plus de cela commencer à discuter de la coopération économique», a dit le président sud-coréen.

Abe a convenu de la nécessité d'étendre la relation bilatérale. «Je souhaite établir des liens nouveaux et orientés vers le futur dans divers domaines», a-t-il fait savoir.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)