2017/08/07 22:23 KST

Article View Option

(4e LD) Pas de négociations sur le nucléaire tant que les Etats-Unis ne mettent pas fin à leur politique hostile, selon le ministre nord-coréen des AE

MANILLE, 07 août (Yonhap) -- Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong-ho a déclaré ce lundi au Forum régional de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ARF) qu'il n'y aura pas de négociations sur les programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord tant que les Etats-Unis n'abandonnent pas leur politique hostile envers Pyongyang.

Le porte-parole nord-coréen de la délégation Bang Kwang-hyok a rapporté les propos de Ri au cours d'un bref point de presse donné dans un hôtel de Manille, où séjourne le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong-ho, qui participe à l'ARF dans la capitale des Philippines.

«Nous ne placerons pas, en aucun cas, les armes nucléaires et les roquettes balistiques sur la table des négociations», a déclaré Ri pendant le forum. «Nous ne bougerons pas non plus d'un pouce du chemin vers le renforcement des forces nucléaires à moins que la politique hostile et la menace nucléaire des Etats-Unis contre la République populaire démocratique de Corée (RPDC) soient fondamentalement éliminées.»

Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong-ho (au centre).
Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong-ho (au centre).

Il a condamné les nouvelles sanctions du Conseil de sécurité des Nation unies et a menacé les Etats-Unis de représailles. «Les Etats-Unis ont fabriqué une nouvelle résolution de sanctions contre la RPDC au Conseil de sécurité de l'ONU. La RPDC a déjà clairement indiqué qu'elle répondra avec de fermes mesures de suivi et actes de justice», a dit Ri, faisant référence à la déclaration précédente de la Corée du Nord.

Le ministre nord-coréen a ajouté que Pyongyang a montré au monde entier sa capacité balistique grandement améliorée avec ses derniers tirs d'essai, qui constituent un «avertissement sévère» pour les Etats-Unis.

«Si les Etats-Unis finissent par user de la force militaire contre la RPDC, la PRDC est prête à donner une leçon sévère aux Etats-Unis avec sa force nucléaire stratégique, qu'elle a montrée en détail jusqu'à présent.»

Ri a décrit la Corée du Nord comme une nation «responsable» possédant l'arme nucléaire et des ICBM, et a assuré qu'elle ne les emploiera pas contre des pays autres que les Etats-Unis, à moins qu'ils ne se joignent à une action militaire américaine contre elle.

Il a ajouté que la Corée du Sud et le Japon suivent «aveuglément» Washington, laissant entendre que le Nord n'a pas l'intention de discuter avec Séoul et Tokyo. «Je ne vais même pas me fatiguer à mentionner les autorités japonaises et sud-coréennes qui ont pour mode d'existence une complaisance aveugle envers les Etats-Unis.»

mathieu@yna.co.kr

(FIN)