2017/07/12 11:32 KST

Article View Option

Visioconférence entre autorités militaires de Séoul, Tokyo et Washington

SEOUL, 12 juil. (Yonhap) -- Les autorités militaires de la Corée du Sud, du Japon et des Etats-Unis ont eu aujourd’hui une visioconférence afin de partager des informations sur le tir de missile nord-coréen du 4 juillet dernier, de type Hwasong-14 et d’une portée comparable à celle d’un missile balistique intercontinental (ICBM), et sur les moyens de faire face à cette provocation.

Les représentants des trois pays ont condamné conjointement ce tir de missile balistique qui est une violation claire des résolutions des Nations unies. Ils ont mis l’accent sur le fait que les programmes balistique et nucléaire nord-coréens menacent la paix et la stabilité au-delà de la région de l’Asie du Nord-Est.

D’après les explications du ministère de la Défense de Séoul, les autorités militaires des trois pays ont consenti de mettre plus d’importance sur la coopération tripartite afin d’aboutir à une «dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible» de la Corée du Nord et de faire face aux menaces nord-coréennes.

Les trois parties ont conclu de maintenir les pressions maximales sur la Corée du Nord afin qu’elle retourne à la table du dialogue et arrête ses actions hostiles et provocatrices. Ils se sont mis d’accord sur des coopérations militaires afin de mieux contrer les menaces nord-coréennes.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)