2017/07/10 18:41 KST

Article View Option

(LEAD) Séoul et Washington envisagent un boycott secondaire contre Pyongyang

SEOUL, 10 juil. (Yonhap) -- La Corée du Sud et les États-Unis sont en pourparlers au sujet d'un éventuel «boycott secondaire» visant à renforcer les sanctions contre la Corée du Nord, a indiqué ce lundi la ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha.

«Des discussions sont en cours sur un éventuel boycott secondaire», a déclaré la ministre au cours d'une réunion d'un comité parlementaire.

Un boycott secondaire vise à pénaliser les sociétés d'un pays tiers faisant affaires avec la Corée du Nord. Cela pourrait s'avérer être un levier puissant pour forcer la Chine à faire pression sur la Corée du Nord, vu l'importance des relations commerciales entre les deux pays.

La Corée du Nord a affirmé la semaine dernière avoir réussi un tir d'essai d'un missile balistique intercontinental, qui serait capable d'atteindre les États-Unis.

«Les États-Unis semblent vouloir maximiser leurs sanctions économiques, à travers le Conseil de sécurité des Nations unies (UNSC) ou par leurs propres moyens», a déclaré Kang. «Si le résultat des négociations de l'UNSC n'est pas satisfaisant, je pense que les États-Unis envisageront des sanctions unilatérales.» Kang a estimé que Washington travaillera sûrement avec Séoul s'il décide d'imposer ses propres sanctions contre Pyongyang.

La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha.
La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)