2017/07/10 14:24 KST

Article View Option

Quarante-six pays opposés aux missiles balistiques de Pyongyang

SEOUL, 10 juil. (Yonhap) -- Le ministère des Affaires étrangères a annoncé ce lundi que presque 50 pays et organisations internationales ont affiché leur opposition aux missiles balistiques nord-coréens suite au tir d’essai prétendu de missile balistique intercontinental le 4 juillet dernier.

Dans un rapport déposé à la commission des affaires étrangères et de l’unification du Parlement, il a été indiqué que 46 pays, notamment la Chine, le Japon et la Russie, ainsi que trois organisations internationales, à savoir l’Union européenne (UE), les Nations unies et l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) figurent sur la liste.

De plus, les puissances mondiales du sommet du G20 à Hambourg, en Allemagne, ont demandé au Conseil de sécurité de l’ONU de prendre des mesures contre les provocations nord-coréennes.

Le moment du décollage du missile balistique type Hwasong-24, le 4 juillet 2017. La Corée du Nord a prétendu que c'est un missile balistique intercontinetal (ICBM). L'image a été diffusée le même jour </p><p>par la Télévision centrale nord-coréenne, KCTV (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)
Hwasong-14

Le moment du décollage du missile balistique type Hwasong-24, le 4 juillet 2017. La Corée du Nord a prétendu que c'est un missile balistique intercontinetal (ICBM). L'image a été diffusée le même jour

par la Télévision centrale nord-coréenne, KCTV (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)