SNS Share
Article View Option

2017/05/16 16:45 KST

(2e LD) Un sommet Corée du Sud-Etats-Unis aura lieu à Washington fin juin

Le président Moon Jae-in échange une poignée de main avec le directeur pour l'Asie de l'Est au Conseil de sécurité nationale (NSC) des Etats-Unis, Matt Pottinger, le mardi 16 mai 2017 au palais présidentiel Cheong Wa Dae, lors d'une rencontre avec la délégation américaine venue à Séoul pour préparer le sommet Corée du Sud-Etats-Unis. © Cheong Wa Dae
Moon avec la délégation américaine

Le président Moon Jae-in échange une poignée de main avec le directeur pour l'Asie de l'Est au Conseil de sécurité nationale (NSC) des Etats-Unis, Matt Pottinger, le mardi 16 mai 2017 au palais présidentiel Cheong Wa Dae, lors d'une rencontre avec la délégation américaine venue à Séoul pour préparer le sommet Corée du Sud-Etats-Unis. © Cheong Wa Dae

SEOUL, 16 mai (Yonhap) -- La Corée du Sud et les Etats-Unis se sont mis d'accord ce mardi pour organiser un sommet bilatéral à la fin de juin à Washington, a fait savoir le conseiller du bureau présidentiel en charge des relations publiques Yoon Young-chan.

Cette entente a été trouvée lors d'une réunion entre Chung Eui-yong, directeur du groupe de travail sur la diplomatie et la sécurité, et Matt Pottinger, directeur pour l'Asie de l'Est au Conseil de sécurité nationale (NSC) américain, qui a eu lieu plus tôt dans la journée à Cheong Wa Dae.

«Nous avons décidé d'avoir de nouvelles discussions sur le calendrier détaillé et l'ordre du jour à travers les canaux diplomatiques», a ajouté Yoon. «Nous préparerons ce sommet de sorte à ce qu'il offre l'occasion de consolider les relations personnelles et l'amitié entre les dirigeants des deux pays.» Il s’agira du premier sommet entre le président Moon Jae-in, entré en fonction le 10 mai dernier, et son homologue américain Donald Trump.

«Les Etats-Unis ont réaffirmé leur engagement fort pour la sécurité et la défense de la Corée du Sud», a déclaré Yoon.

«Tout d'abord, ils se sont accordés à dire que leur objectif ultime est l'abandon complet des armes nucléaires nord-coréennes. Ensuite, ils ont été d'accord pour mobiliser tous les moyens disponibles dont les sanctions et le dialogue», a-t-il dit.

Les deux parties ont noté que le dialogue avec le Nord était possible à tout moment si les conditions sont bonnes.

Pottinger a toutefois fait remarquer plus tard aux journalistes qu'aujourd'hui ne serait pas le bon moment pour le dialogue. «Maintenant, nous ne voyons pas de bonnes conditions au regard des provocations», a-t-il souligné avant de faire part de son souhait de voir des mesures concrètes pour réduire la menace.

Enfin, ils ont convenu de chercher de nouveaux moyens «audacieux et pratiques» pour dénucléariser le Nord, a rapporté Yoon.

La délégation américaine comprenant aussi la directrice pour la Corée du NSC, Allison Hooker, s'est également entretenue brièvement avec le président Moon Jae-in.

«Le sommet sera l'occasion de montrer une fois de plus, non seulement aux peuples des deux pays mais aussi au monde entier, la solidité de l'alliance Corée-Etats-Unis», a déclaré Moon aux officiels américains. «De même, j'espère que les deux pays continueront à travailler étroitement pour résoudre la question nucléaire nord-coréenne», a-t-il ajouté, cité par Yoon.

lsr@yna.co.kr

(FIN)