SNS Share
Article View Option

2017/05/16 14:58 KST

Le conseiller d'Etat chinois souhaite normaliser les relations avec Séoul

Le député Park Byeong-seug (à gauche) du parti au pouvoir, le Parti démocrate de Corée, qui dirige la délégation sud-coréenne du forum «Une ceinture et une route» pour la coopération internationale s'entretient avec le conseiller des affaires de l’Etat de la Chine, Yang Jiechi, le lundi 15 mai 2017, à Pékin.
Avec un conseiller chinois

Le député Park Byeong-seug (à gauche) du parti au pouvoir, le Parti démocrate de Corée, qui dirige la délégation sud-coréenne du forum «Une ceinture et une route» pour la coopération internationale s'entretient avec le conseiller des affaires de l’Etat de la Chine, Yang Jiechi, le lundi 15 mai 2017, à Pékin.

PEKIN, 16 mai (Yonhap) -- Le conseiller d’Etat chinois chargé des affaires étrangères Yang Jiechi a appelé à des efforts conjoints pour réparer les relations Corée du Sud-Chine sous la nouvelle administration Moon Jae-in, a fait savoir ce mardi une délégation sud-coréenne après une réunion.

La délégation dirigée par le député Park Byeong-seug du Parti démocrate de Corée s’est entretenue avec Yang hier soir en marge du forum «Une ceinture et une route» pour la coopération internationale qui s’est clôturée le même jour à Pékin.

«Déployons des efforts pour restaurer les relations Corée du Sud-Chine avec le lancement de l’administration Moon Jae-in», a déclaré Yang, selon la délégation. «Il est important de se respecter sur les questions concernant les intérêts de l’autre», a-t-il également souligné.

A propos de la sécurité dans la région, l’officiel chinois a réaffirmé le soutien de la Chine pour la dénucléarisation de la péninsule coréenne et le maintien de la paix et de la stabilité, en citant le dialogue et les négociations comme des moyens de résoudre toute question, a indiqué la délégation.

«Quelles que soient les circonstances, une guerre ne doit jamais se produire sur la péninsule coréenne et il ne doit y avoir aucune discussion ni de décision sur le futur de la péninsule coréenne en l’absence de la Corée du Sud», a déclaré Park.

En réponse, Yang a noté que la Chine «discutera des questions liées à la péninsule coréenne toujours étroitement avec la Corée du Sud, sans exception, et poursuivra la coopération avec la Corée du Sud pour la paix et la stabilité de la péninsule».

La réunion d’hier a également abordé les moyens d’apaiser les conflits entre les deux pays voisins autour du déploiement du THAAD sur le sol sud-coréen auquel Pékin est fermement opposé, selon la délégation.

lsr@yna.co.kr

(FIN)