SNS Share
Article View Option

2017/04/19 09:57 KST

L’USS Carl Vinson a-t-il changé de cap ?

Capture d'image de la marine américaine
USS Carl Vinson

Capture d'image de la marine américaine

NEW YORK/SEOUL, 19 avr. (Yonhap) -- Contrairement aux paroles du président américain Donald Trump sur l’envoi du porte-avions USS Carl Vinson (CVN 70) vers la mer de l’Est il y a dix jours, le groupe aéronaval a pris «une direction opposée afin de participer à des exercices conjoints avec la marine australienne dans l’océan Indien», d’après un rapport publié par le New York Times (NYT) ce lundi (heure locale).

D’après le quotidien américain, la Maison-Blanche a déclaré que l’ordre d’envoi du porte-avions en mer de l’Est pourrait émettre un signe puissant pour contrer la Corée du Nord, alors que le président Trump a confié à Fox News dans l’après-midi de la même journée que «nous envoyons une armada».

Mais le porte-avions américain et trois bâtiments de guerre partis de Singapour le 8 avril dernier en direction de la péninsule coréenne, d’après une déclaration le 11 avril dernier du secrétaire américain à la Défense, James Mattis, étaient dans le détroit de la Sonde en Indonésie.

Si la marine américaine n’avait pas diffusé le 15 avril sur son site Web une photo du porte-avions passant dans ce détroit, entre les îles de Java et Sumatra, tout le monde aurait cru que l’armada serait en train de se diriger vers la péninsule coréenne pour entrer dans les eaux de la mer de l’Est.

Une photo de l'USS Carl Vinson (CVN 70) lors de son passage dans le détroit de la Sonde en Indonésie, diffusée sur le site Web de la marine américaine, le 15 avril 2017. (Capture d'image du site Web de la marine américaine)
L'USS Carl Vinson dans le détroit de la Sonde

Une photo de l'USS Carl Vinson (CVN 70) lors de son passage dans le détroit de la Sonde en Indonésie, diffusée sur le site Web de la marine américaine, le 15 avril 2017. (Capture d'image du site Web de la marine américaine)

Avec l’ordre d’envoi du groupe aéronaval du président Trump et les multiples retombées médiatiques sur une arrivée aux alentours du 15 avril, le Jour du Soleil en Corée du Nord, marquant le 105e anniversaire du fondateur du pays, Kim Il-sung, les tensions autour de la péninsule coréenne ont marqué leur apogée.

Mais à ce moment précis, le porte-avions en question, l’USS Carl Vinson, était dans le détroit de la Sonde, selon une photo diffusée et une légende indiquant que «l’USS Carl Vinson (CVN 70) est en transit dans le détroit de la Sonde. Un déploiement dans le Pacifique Ouest du groupe aéronaval d’attaque du porte-avions Carl Vinson est prévu».

Alors qu’il se trouve à presque 4.830 km de la péninsule coréenne, l’arrivée du porte-avions américain USS Carl Vinson en mer de l’Est aurait lieu autour du 25 avril prochain. D'ailleurs, cette date a été confirmée hier par un haut responsable du gouvernement sud-coréen.

Le malentendu a été émis par la 3e flotte de la marine américaine qui a publié un communiqué de presse le 9 avril indiquant que le commandant Harry B. Harris Jr. a ordonné au porte-avions de quitter Singapour pour une navigation en mer dans le Pacifique Ouest, selon le rapport du quotidien américain.

«Ce que la marine n’a pas dit, c’est que l’USS Carl Vinson devrait achever une autre mission avant de se diriger vers le nord. Les exercices conjoints avaient été planifiés il y a longtemps avec la marine australienne dans l’océan Indien», a expliqué le NYT.

Le porte-avions américain à propulsion nucléaire USS Carl Vinson quitte le port de Busan le lundi 20 mars 2017 pour prendre part à un exercice militaire conjoint sud-coréano-américain. </p><p>(Yonhap)
Le porte-avions Carl Vinson

Le porte-avions américain à propulsion nucléaire USS Carl Vinson quitte le port de Busan le lundi 20 mars 2017 pour prendre part à un exercice militaire conjoint sud-coréano-américain.

(Yonhap)

Le porte-avions américain à propulsion nucléaire USS Carl Vinson arrive le matin du mercredi 15 mars 2017 dans le port de Busan pour prendre part à l'exercice militaire conjoint Corée du Sud-Etats-Unis, Key Resolve. </p><p>(Yonhap)
Le porte-avions USS Carl Vinson à Busan

Le porte-avions américain à propulsion nucléaire USS Carl Vinson arrive le matin du mercredi 15 mars 2017 dans le port de Busan pour prendre part à l'exercice militaire conjoint Corée du Sud-Etats-Unis, Key Resolve.

(Yonhap)

Le chef d’état-major des armées, Lee Sun-jin (troisième à partir de la droite), et le commandant en chef des Forces américaines en Corée du Sud (USFK), Vincent Brooks (à gauche), visitent le porte-avions à propulsion nucléaire USS Carl Vinson le dimanche 12 mars 2017. © Comité des chefs d’état-major interarmées (JCS)</p><p>(Yonhap)
Officiels militaires Séoul-Washington sur un porte-avions

Le chef d’état-major des armées, Lee Sun-jin (troisième à partir de la droite), et le commandant en chef des Forces américaines en Corée du Sud (USFK), Vincent Brooks (à gauche), visitent le porte-avions à propulsion nucléaire USS Carl Vinson le dimanche 12 mars 2017. © Comité des chefs d’état-major interarmées (JCS)

(Yonhap)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)