SNS Share
Article View Option

2017/04/18 17:34 KST

Séoul demande au Japon de s'abstenir d'exacerber les préoccupations sécuritaires

SEOUL, 18 avr. (Yonhap) -- Le ministère des Affaires étrangères a appelé ce mardi le Japon à s'abstenir d'exacerber les préoccupations sécuritaires sur la péninsule coréenne, après que le Premier ministre Shinzo Abe a évoqué un plan de contingence en cas de conflit en Corée.

Lors d'une session de la commission parlementaire tenue lundi, Abe a fait savoir que le gouvernement japonais travaille à l'élaboration d'un plan de contingence en cas de crise sur la péninsule coréenne et notamment d'un afflux de réfugiés coréens vers le Japon.

«Nous envisageons une série de mesures, qui consistent en dans procédures relatives à l'arrivée de réfugiés, la construction et la gestion de refuges et les contrôles pour déterminer si nous devons accorder ou non l'asile», a déclaré le Premier ministre japonais, selon Kyodo News.

Le gouvernement cherche aussi à savoir s'il faut concevoir des mesures d'évacuation des ressortissants japonais en Corée du Sud en cas de crise sur la péninsule.

«Nous sommes au courant de la nouvelle», a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Cho June-hyuck, interrogé à propos des remarques d'Abe.

«Nous pensons qu'il faut s'abstenir de faire des remarques qui pourraient être source de malentendus, supposant une situation hypothétique, ou qui pourraient affecter la paix et la sécurité sur la péninsule.»

Des rumeurs selon lesquelles une guerre est sur le point d'éclater sur la péninsule coréenne a circulé ce mois-ci sur les réseaux sociaux, rumeur démentie par le gouvernement, qui a assuré que toute action des Etats-Unis devra être avalisée par le gouvernement.

Article de presse japonais sur une possible attaque américaine contre la Corée du Nord.
Article de presse japonais sur une possible attaque américaine contre la Corée du Nord.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)