SNS Share
Article View Option

2017/04/13 08:59 KST

Kim Jong-un «est en train de faire une grosse erreur», affirme Trump

WASHINGTON, 12 avr. (Yonhap) -- Le président américain Donald Trump a déclaré dans un entretien accordé à Fox Business et diffusé mercredi que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un «est en train de faire une grosse erreur» et a averti qu’il ne parlerait pas de ses plans d’action militaires à l’avance, contrairement à son prédécesseur.

«Nous envoyons actuellement une armada, très puissante. Je peux vous assurer que nous avons des sous-marins, très puissants, beaucoup plus puissants que le porte-avions. Et nous avons les meilleurs soldats de la Terre», a dit Trump en faisant référence au groupe aéronaval de l’USS Carl Vinson qui se dirige en ce moment vers la péninsule coréenne. «Et je vous dirai cela. Il est en train de faire la mauvaise chose. [...] Il est en train de faire une grosse erreur», a-t-il poursuivi.

A une question sur ce qu’il compte faire avec le Nord, Trump a répondu qu’il ne dévoilerait pas ce genre d’information. «Je ne suis pas Obama», a-t-il ajouté, critiquant l’ex-président pour avoir annoncé préalablement ses plans de frappes sur la ville irakienne de Mossoul dans le cadre de son combat contre Daech, donnant ainsi à ses adversaires du temps pour se préparer aux frappes.

Dans une interview publiée dans le Wall Street Journal, Trump a précisé que le déploiement du groupe aéronaval est destiné à dissuader Pyongyang de procéder à d’autres provocations. Il a aussi dit avoir demandé par téléphone au président chinois Xi Jinping d’informer le Nord que les Etats-Unis ont non seulement des porte-avions mais aussi des sous-marins nucléaires.

«Vous ne pouvez pas laisser un pays comme celui-là avoir l’arme nucléaire», a insisté Trump. «C’est de la destruction de masse. Il n’a pas encore le système de lancement, mais il l’aura. A bien des égards, c’est le plus facile.»

Trump et Xi ont eu un sommet la semaine dernière, en Floride, au cours duquel la Corée du Nord a été l’un des sujets de discussion. Mardi (heure américaine), soit quatre jours après leur rencontre, les deux hommes se sont entretenus par téléphone. «J’ai bien parlé la nuit dernière avec le président de la Chine sur la menace nord-coréenne», a écrit le lendemain Trump sur son compte Twitter.

Selon la chaîne d’Etat chinoise CCTV, Xi a souligné l’importance de trouver une résolution pacifique à la question nucléaire lors de sa conversation téléphonique avec son homologue américain. Ils ont convenu par ailleurs de renforcer les consultations bilatérales à des niveaux élevés, a ajouté le média.

xb@yna.co.kr

(FIN)