SNS Share
Article View Option

2017/03/15 19:37 KST

(LEAD) La Malaisie confirme l'identité de Kim Jong-nam grâce aux tests ADN

SEOUL, 15 mars (Yonhap) -- La Malaisie a confirmé l'identité de Kim Jong-nam, récemment assassiné à l'aéroport international de Kuala Lumpur, grâce à un échantillon ADN fourni par un de ses enfants, ont rapporté ce mercredi les médias étrangers.

Les enquêteurs «ont confirmé que le corps appartient à Kim Jong-nam grâce à l'échantillon obtenu de son enfant», a déclaré le vice-Premier ministre malaisien Ahmad Zahid Hamidi à l'Agence France-Presse.

Reuters a indiqué que l'échantillon a été prélevé sur un fils de Kim, citant les dires du vice-Premier ministre. Kim a deux fils, dont Kim Han-sol, âgé de 22 ans, et une fille. Le moyen par lequel la police s'est procuré l'échantillon n' a pas été dévoilé.

Kim Jong-nam a été assassiné le 13 février à l'aéroport de Kuala Lumpur dans une attaque à l'agent innervant VX menée par deux femmes.

La police malaisienne avait annoncé le 10 mars avoir formellement identifié la victime de l'attaque comme étant Kim Jong-nam. Elle avait demandé aux proches du défunt de se présenter pour identifier le corps et le réclamer, mais aucun d'eux ne l'a fait, publiquement tout du moins.

Kim Han-sol, deuxième fils de Kim Jong-nam, a déclaré la semaine dernière dans une vidéo publiée sur YouTube que son père a été tué. Les renseignements sud-coréens ont confirmé qu'il s'agit bien de Kim Han-sol dans la vidéo.

La Corée du Nord affirmé que la victime est un certain Kim Chol, le nom qui figure sur le passeport de Kim Jong-nam.

Le vice-Premier ministre malaisien a fait savoir que des pourparlers destinés à résoudre la crise diplomatique entre la Malaisie et la Corée du Nord ont débuté cette semaine, selon Associated Press. La Corée du Nord a temporairement interdit aux Malaisiens de sortir de son territoire. La Malaisie a en réponse interdit aux diplomates nord-coréens de quitter le pays.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)