SNS Share
Article View Option

2012/08/14 09:58 KST

Washington laisse ouvert le canal de New York pour discuter avec Pyongyang

WASHINGTON, 13 août (Yonhap) -- Alors que Jang Song-thaek, oncle et tuteur du jeune dirigeant Kim Jong-un, est actuellement en visite en Chine, le gouvernement américain a fait part ce lundi de son souhait de voir Pékin jouer un rôle pour amener Pyongyang à changer de cap.

  
Jang est arrivé hier à Pékin pour discuter avec de hauts officiels chinois de projets économiques conjoints, selon l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

  Arrivée à Pékin de Jang Song-thaek
Il s’agit de son premier voyage officiel en Chine depuis le changement de pouvoir au Nord en décembre dernier.

  
Interrogée sur la visite de Jang, la porte-parole du département d’Etat Victoria Nuland a répondu brièvement : «Eh bien, je n’ai rien de particulier à dire sur cette visite sauf que nous encourageons toujours nos partenaires chinois à faire le point avec les dirigeants nord-coréens, lorsqu’ils sont là-bas, sur nos vues convenues plus larges et plus générales concernant l’importance de se plier à leurs obligations internationales.»

Nuland a également confirmé que les Etats-Unis ont laissé ouvert le canal de New York pour la communication avec la Corée du Nord, faisant allusion au bureau de représentation de la Corée du Nord auprès des Nations unies, utilisé pour des discussions entre les groupes de travail des deux côtés qui n’ont pas établi de relations diplomatiques officielles.

  
«Nous maintenons un contact régulier à travers le canal de New York comme nous en avons besoin d'un», a précisé Nuland. «Je ne suis pas mise au courant tous les jours mais le canal est resté ouvert.»

Plusieurs sources ont indiqué que Clifford Hart, le représentant américain aux pourparlers à six, a rencontré en juillet dernier Hang Song-ryol, ambassadeur adjoint de la Corée du Nord auprès des Nations unies, à New York. A ce propos, Nuland a noté qu’il n’y avait pas de «grande percée» à annoncer.

  
lsr@yna.co.kr
(FIN)