> International
2012/07/26 10:13 KST
Le camp Romney perçoit la Chine comme la clé à la résolution du dossier nord-coréen


WASHINGTON, 25 juil. (Yonhap) -- Mitt Romney, ancien gouverneur du Massachusetts et candidat républicain à l’élection présidentielle américaine, considère que la Chine détient la clé pour résoudre le problème lié à la Corée du Nord, a déclaré ce mercredi Rich Williamson, un proche de Romney.

  
«La Corée du Nord est un problème extrêmement difficile», a lancé Williamson, conseiller de Romney pour la politique étrangère et la défense, lors d’un forum à Washington.

  
Il a expliqué que le camp de Romney considérait la Chine comme le «point d’appui» pour essayer de changer la Corée du Nord dotée d’armes nucléaires et d’une panoplie de missiles.

  
«Comme vous savez, la Corée du Nord se repose sur l’aide alimentaire de Pékin», a-t-il noté, évoquant des années d’efforts de la part de Washington en vue de faire davantage pression sur la Corée du Nord à travers la Chine.

  
Il a souligné que Romney n’a pas encore présenté les détails de sa stratégie vis-à-vis de Pyongyang mais a fait allusion à un soutien pour les pourparlers à six sur le programme nucléaire du pays communiste. «Il y a un soutien bipartisan pour les pourparlers à six», a-t-il insisté.

  
Williamson, ancien émissaire spécial américain au Soudan sous l’administration George W. Bush, a engagé un débat avec Michele Flournoy, ancienne sous-secrétaire à la Défense, qui a représenté le gouvernement Obama à la conférence organisée par la Brookings Institution sur les programmes en matière de politique étrangère des deux camps.

  
lsr@yna.co.kr
(FIN)