> International
2012/07/18 19:05 KST
Le ministère des Affaires étrangères se lance dans la diplomatie numérique


SEOUL, 18 juil. (Yonhap) -- Le ministère sud-coréen des Affaires étrangères a prévu de former un groupe de 500 jeunes étudiants en partenariat avec une ONG, dans le cadre de son projet pilote de diplomatie numérique destinée à promouvoir la Corée du Sud et à sensibiliser les citoyens aux réseaux numériques et notamment aux services de réseaux sociaux, ont indiqué aujourd’hui des sources officielles.

  
Conformément à l’accord signé plus tôt dans la journée entre le ministre des Affaires étrangères Kim Sung-hwan and Park Gi-tae, directeur de l’organisation Voluntary Agency Network of Korea (VANK), 500 jeunes étudiants recevront une formation pour devenir des «cyberdiplomates».

  
Cet accord «a pour objectif de former conjointement des diplomates numériques civils et de favoriser la diffusion numérique du hallyu (la vague croissante de la culture populaire coréenne) afin que les gens soient mieux informés sur la diplomatie coréenne par le biais de partenariats publics-privés dans le domaine des réseaux numériques, tels que les services de réseaux sociaux», a expliqué la porte-parole du ministère Han Hye-jin.

  
Le ministère «continuera à viser une 'diplomatie complète et sophistiquée' allant de pair avec le peuple, tout en conduisant divers programmes diplomatiques en collaboration étroite avec des organisation civiles, telles que VANK», a rajouté Han.

  
Créée en 1999, l’organisation VANK compte 60.000 bénévoles Coréens et 15.000 membres internationaux, selon les informations publiées sur son site Internet.

   catherine@yna.co.kr
(FIN)