> International
2012/07/06 13:51 KST
Des murs new-yorkais recouverts d'affiches sur les femmes de réconfort



NEW YORK, 05 juil. (Yonhap) -- Seo Kyoung-duk, professeur de l’université féminine Sungshin et expert dans la promotion de la Corée du Sud, a déclaré ce jeudi avoir distribué avec huit étudiants sud-coréens faisant leurs études aux Etats-Unis 2.500 prospectus portant un message sur les femmes de réconfort de l’armée japonaise dans des quartiers populaires de New York comme Times Square, Union Square, Washington Square et Central Park.

  
Le prospectus porte le même message que la publicité intitulée «Do you remember ?» qui a occupé une page entière de l’édition du 29 mai du quotidien américain New York Times, montrant une photographie de l’ancien Premier ministre allemand Willy Brandt à genoux destinée à appeler le Japon à «tirer des leçons des actions de l’Allemagne».

Seo et les huit étudiants coréens ont également collé quelque 500 affiches du même type sur les murs des quartiers de Soho et chinois fréquentés par de nombreux jeunes de la planète tout en envoyant des paquets de documents sur les femmes de réconfort de l’armée japonaise aux ambassadeurs de chaque pays auprès des Nations unies.

  
«La dernière publicité dans le New York Times a laissé une vive impression à un grand nombre de New-Yorkais. Nous avons produit des prospectus pour continuer nos efforts visant à faire connaître au monde entier la question des femmes de réconfort», a déclaré Seo avant d'ajouter qu'éveiller l’opinion publique mondiale sera le meilleur moyen de faire pression sur le Japon pour que ce dernier présente ses excuses.

  
Seo a par ailleurs fait part de son plan de mener une vaste opération de collage d’affiches sur les femmes de réconfort dans les rues des grandes villes mondiales en collaboration avec des étudiants coréens faisant leurs études dans les différents pays du monde.

  
lsr@yna.co.kr
(FIN)