> International
2012/06/28 10:50 KST
Washington salue l’accord militaire envisagé entre Séoul et Tokyo


WASHINGTON, 27 juin (Yonhap) -- Les Etats-Unis soutiennent l’accord envisagé entre la Corée du Sud et le Japon sur le partage de renseignements militaires, a affirmé ce mercredi un officiel du département d’Etat américain.

  
«Nous accueillons favorablement les liens étroits entre nos alliés, le Japon et la République de Corée», a déclaré à l’agence de presse Yonhap l’officiel en s'exprimant sous couvert de l’anonymat sans entrer dans les détails.

  
Hier, la Corée du Sud a achevé les procédures intérieures en vue de signer l'Accord de sécurité générale des informations militaires (General Security of Military Information Agreement, GSOMIA). Le Japon devrait de son côté faire de même dans le courant de la semaine.

  
Il s’agira donc du premier accord militaire entre les deux parties depuis la domination coloniale japonaise de la péninsule coréenne entre 1910 et 1945.

  
Depuis longtemps, les Etats-Unis cherchent à renforcer la coopération trilatérale avec la Corée du Sud et le Japon pour assurer la sécurité dans la région.

  
Les discussions en vue de la conclusion du GSOMIA ont été ralenties par des querelles diplomatiques entre Séoul et Tokyo à propos de leur histoire et territoire. Les inquiétudes parmi les Sud-Coréens sur un éventuel recours à l’arme nucléaire du Japon reflètent une méfiance persistante à l’égard de leur voisin insulaire.

  
Après que le Japon a révisé une loi sur l’énergie atomique pour relier son utilisation nucléaire non seulement à la sécurité publique mais aussi à la sécurité nationale, de nombreux médias sud-coréens ont affiché leurs inquiétudes à travers leurs éditoriaux.

  
L’officiel du département d’Etat américain a noté que de telles inquiétudes étaient exagérées. «Le gouvernement japonais a été clair dès le début sur le fait qu’il n’a aucune intention d’utiliser l’énergie nucléaire à des fins militaires», a fait remarquer l’officiel. «L’un des objectifs de la révision de la loi sur l’énergie atomique est d’assurer la protection nécessaire contre la prolifération, une question très importante au Japon.»

lsr@yna.co.kr
(FIN)