> International
2012/06/28 09:36 KST
Etats-Unis : «Il n'y aura pas de normalisation avec la Birmanie avant la fin de ses relations illégales avec le Nord»


WASHINGTON, 27 juin (Yonhap) -- Derek Mitchell, nommé au poste d'ambassadeur en Birmanie, a indiqué que si la Birmanie souhaite la normalisation de ses relations avec les Etats-Unis, elle doit interrompre ses relations illicites avec le Nord.

  
«Nous avons exprimé continuellement nos inquiétudes sur le manque de transparence de la Birmanie et sur ses relations militaires avec la Corée du Nord», a fait savoir Mitchell lors de son audition de confirmation.

  
Il a également souligné que les relations bilatérales entre les Etats-Unis et la Birmanie ne pourront pas être normalisées tant qu’elle aura des liens illicites avec le Nord.

  
Mitchell a été le représentant spécial et coordinateur politique américain pour la Birmanie depuis 2011.

  
Sa nomination est intervenue dans un contexte de détente croissante en termes de relations entre les Etats-Unis et la Birmanie, déclenchée par les mesures de réforme des autorités birmanes suite à l'élection de la députée de l'opposition Aung San Suu Kyi.

  
La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, qui a fait une visite historique en Birmanie en novembre dernier, a exhorté les leaders de ce pays à mettre fin à tous leurs contacts illégaux avec la Corée du Nord. La Birmanie importerait des armes nord-coréennes.

  
rainmaker0220@yna.co.kr
(FIN)