> International
2012/06/24 10:40 KST
Lee rend hommage aux anciens combattants colombiens de la guerre de Corée


BOGOTA, Colombie, 23 juin (Yonhap) -- Le chef de l’Etat sud-coréen, Lee Myung-bak, est arrivé ce samedi en Colombie pour une visite officielle, la première du genre dans ce pays d’Amérique du Sud, visant à encourager l’établissement d’un accord de libre-échange entre les deux pays et à rendre hommage aux anciens soldats colombiens qui ont combattu aux côtés du Sud durant la guerre de Corée (1950-1953).

  
Aussitôt descendu de son avion, Lee a voulu témoigner son estime aux combattants colombiens morts au cours de cette guerre et est allé à la rencontre de vétérans et membres de leurs familles.

  
Accueilli par le ministre de la Défense colombien, Juan Carlos Pinzon, un très solennel Lee Myung-bak a observé une minute de silence et déposé une gerbe au mémorial de la guerre de Corée à Bogota devant un orchestre militaire jouant une musique cérémonieuse. Au moment des hymnes nationaux des deux pays, le président sud-coréen a levé la tête pour fixer du regard la plaque en bronze où sont inscrits les noms des soldats morts au champ d’honneur.

  
Lee est allé ensuite serrer la main des proches venus assister à la cérémonie et d’anciens combattants encore en vie tout en acceptant de poser avec eux pour des photos. Dans le livre d’or, Lee a assuré que «nous nous souviendrons de vous à jamais, nous tous sommes reconnaissants». La Colombie est le seul pays d’Amérique latine à s’être rallié à la Corée du Sud face aux forces nord-coréennes soutenues par la Chine lors de la guerre fratricide.

  
Lee Myung-bak et le ministre de la Défense colombien, Juan Carlos Pinzon, devant le mémorial de la guerre de Corée à Bogota (Yonhap)

Le voyage de trois jours de Lee en Colombie se focalisera également sur l’élaboration d’un accord de libre-échange. Les deux pays sont actuellement dans les dernières étapes des négociations et cette visite devrait donner un nouveau grand coup de pouce, peut-être décisif, selon l’entourage présidentiel.

  
L’accord de libre-échange espéré devrait donc représenter l’un des sujets majeurs du sommet entre Lee et son homologue colombien, Juan Manuel Santos, avec la coopération bilatérale dans des domaines divers comme le commerce, les investissements, la construction d’infrastructures, le développement de ressources naturelles, les sciences et les technologies.

  
Au plan diplomatique, la Corée du Sud et la Colombie fêtent cette année le 50e anniversaire de leurs relations.

  
xb@yna.co.kr
(FIN)