> International
2012/06/21 09:31 KST
(LEAD) Lee : «La Corée du Sud étendra l'APD verte à plus de 50 milliards de dollars d'ici 2020»


RIO DE JANEIRO, Brésil, 20 juin (Yonhap) -- Le président sud-coréen Lee Myung-bak a présenté aujourd'hui la croissance verte comme une stratégie majeure visant à réaliser le développement durable, lors d'un discours prononcé durant la Conférence des Nations unies sur le développement durable (Rio+20).

  
Lee a indiqué que la croissance verte était nécessaire pour faire face aux défis mondiaux tels que la crise économique mondiale, l'écart croissant entre les riches et les pauvres, le changement climatique et le déclin de la biodiversité, dans son discours.

  
«La croissance verte est une stratégie d'action qui permet de réaliser le développement durable, l'intégration sociale et la protection environnementale», a souligné Lee. «Le meilleur moyen de prédire le futur est de créer un futur tel que nous le nous voulons. Le futur que nous souhaitons est entre nos mains», selon Lee en ajoutant que c'est nous qui pouvons nous arrêter et c'est nous qui pouvons nous faire avancer vers le futur que nous souhaitons.»

La Corée du Sud étendra son APD (aide publique au développement) verte à plus de 50 milliards de dollars à l'horizon 2020 afin de soutenir la croissance verte des pays en voie de développement, et projette d'établir un partenariat mondial sur la croissance verte, suite au Partenariat Asie-Pacifique pour le développement propre et le climat qui prend fin cette année, a déclaré Le président sud-coréen.

  
«Pour réaliser l'économie verte et le développement durable par le biais de la croissance verte, il est nécessaire de faire fonctionner le triangle vert, comprenant la stratégie, la technique et les ressources», a indiqué le président Lee engageant le rôle de leader de la Corée du Sud.

  
«Après mon entrée en fonction en tant que président en 2008, j'ai déclaré la "croissance verte sans carbone" nouveau concept de développement du pays», a-t-il indiqué. «Pour la réaliser, j'ai établi le comité de la croissance verte.»

La croissance verte est l'une des principales politiques de Lee. Elle appelle à diminuer la dépendance aux combustibles fossiles et à promouvoir le développement des énergies de remplacement, telles que les énergies solaire et éolienne, et d'autres technologies qui augmentent l'efficacité énergétique.

Lee a également expliqué qu'il avait établi un plan quinquennal de la croissance verte et avait investi environ 2% du produit intérieur brut (PIB) du pays et développé des partenariats entre le gouvernement et le secteur privé pour réaliser cette croissance verte.

  
«Après quatre ans, il reste encore beaucoup de chose à faire mais l'industrie verte, dont l'énergie renouvelable et les technologies liées, est en train de prendre un essor fulgurant», a ajouté Lee.

  
rainmaker0220@yna.co.kr
(FIN)