> International
2012/06/14 09:58 KST
Washington remet en question la coopération sino-nord-coréenne présumée en matière de missiles


WASHINGTON, 13 juin (Yonhap) -- Le gouvernement américain a déclaré ce mercredi avoir fait part à la Chine de ses inquiétudes concernant la coopération présumée entre Pékin et Pyongyang en matière de missiles.

  
«Je dirais que nous avons fait part de nos inquiétudes à la Chine suite à des soupçons selon lesquels des entités chinoises ont aidé le programme de missiles de la RPDC (Corée du Nord)», a affirmé la porte-parole du département d’Etat américain Victoria Nuland lors d’un point de presse.

  
Elle a indiqué que les Etats-Unis avaient relancé la question «ces dernières semaines» mais elle n’a pas voulu donner de détails sur le sujet pour des raisons protocolaires.

  
Plus tôt cette semaine, le quotidien japonais Asahi Shimbun a rapporté que le gouvernement japonais avait confirmé les exportations chinoises de quatre véhicules destinés à transporter et lancer des missiles balistiques vers la Corée du Nord en août. Il a ajouté que Washington, Séoul et Tokyo ont décidé de soulever officiellement la question car la coopération de la Chine est cruciale pour empêcher un autre test nucléaire nord-coréen.

  
«Nous continuerons de travailler avec la Chine et d’autres pays au sein de la communauté internationale pour appliquer les sanctions onusiennes sur le programme de missiles balistiques et nucléaires de la Corée du Nord», a-t-elle souligné.

  
A propos de la réunion des ministres de la Défense et des Affaires étrangères sud-coréens et américains prévue pour demain à Washington, elle a déclaré que divers sujets seraient à l’ordre du jour.

  
«Nous allons discuter des différentes questions que nous avons, de questions bilatérales, régionales et mondiales. Au-delà de ces questions, je pense que nous laisserons les réunions avancer et les deux secrétaires viendront avec leurs homologues demain et vous rencontreront», a-t-elle ajouté.

  
La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton et le secrétaire à la Défense Leon Panetta participeront à la réunion «deux plus deux» avec la Corée du Sud, le deuxième du genre. Leurs homologues sont le ministre des Affaires étrangères Kim Sung-hwan et le ministre de la Défense Kim Kwan-jin.

  
lsr@yna.co.kr
(FIN)