> International
2012/06/08 10:32 KST
Le député américain Manzullo recommandé pour diriger l'Institut économique de Corée


WASHINGTON, 07 juin (Yonhap) -- Alors que Jack Pritchard, ancien soldat et diplomate, démissionnera à la fin de ce mois de son poste de président de l'Institut économique de Corée (KEI) après six ans de service, les officiels sud-coréens et l'ambassade de la République de Corée à Washington ont recommandé Donald Manzullo, dix fois élu député aux Etats-Unis, pour prendre la direction du KEI.

  
L'institut, fondé par le gouvernement sud-coréen en 1992, a pour but d'améliorer la compréhension entre la Corée du Sud et les Etats-Unis.

  
«Le républicain Manzullo, chef de la sous-commission en charge de l’Asie et du Pacifique, est envisagé comme candidat en reconnaissance à ses efforts pour améliorer les relations Corée du Sud-Etats-Unis», a déclaré une source diplomatique.

  
Cependant, la source a dit qu'il n'y a pas encore de discussions concrètes avec Manzullo car il reste plus de six mois à son mandat. Manzullo quittera le Congrès après la session de cette année alors qu'il a subi une défaite contre Adam Kinzinger, député élu pour la première fois.

  
«Si le député Manzullo accepte cette proposition, Abraham Kim, le vice-président du KEI sera le président par intérim jusqu'à la fin de l'année», a déclaré une autre source.

  
Les officiels sud-coréens ont expliqué qu'il n'était pas facile de trouver une personne appropriée.

  
«En Corée, les attentes sont grandes», a noté un membre du gouvernement. «Et la question est de savoir combien de grandes personnalités américaines pourraient se satisfaire des termes du contrat, incluant le niveau de salaire, en tant que président du KEI ?»

Le KEI organisera une cérémonie ce vendredi pour marquer le 30e anniversaire de sa fondation à laquelle participeront l'ambassadeur sud-coréen à Washington, Choi Young-jin, et l'ambassadeur sud-coréen auprès des Nations unies, Kim Sook.

  
rainmaker0220@yna.co.kr
(FIN)