2018/01/29 00:00 KST

Article View Option

Un jour dans l'histoire de la Corée

29 janvier

1906 -- L'empereur Gojong envoie à un journaliste du London Tribune une lettre secrète contestant le traité de protectorat que le Japon a contraint la Corée à signer le 17 novembre 1905. Le même jour, Ito Hirobumi, ancien Premier ministre du Japon et futur premier gouverneur général japonais en Corée, fait irruption dans le palais de l’empereur Gojong pour lui demander que la Corée renonce à son identité nationale. La Corée sera sous la domination coloniale japonaise de 1910 à 1945.

1990 -- Le ministère de la Défense annonce un plan visant à réorganiser les bases américaines dans le pays et à fermer celles de Daegu, Gwangju et Suwon.

1992 -- La Corée du Sud établit des relations diplomatiques avec l'Ouzbékistan.

2001 -- Les deux Corées organisent une troisième rencontre entre les Croix-Rouge pour discuter de l'organisation de réunions de familles séparées depuis la guerre de Corée (1950-1953).

2003 -- Hyundai Merchant Marine Co., la branche maritime du groupe Hyundai, est accusée d'avoir effectué un paiement secret de 224 milliards de wons à Pyongyang, peu avant le sommet intercoréen de juin 2000 entre le président sud-coréen Kim Dae-jung et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-il. Un procureur indépendant, nommé par le président Roh Moo-hyun pour enquêter sur le scandale du sommet, annoncera en juin 2003 que le groupe Hyundai a effectivement envoyé illégalement 500 millions de dollars à la Corée du Nord.

2004 -- L'ancien président Kim Dae-jung est déclaré innocent par la Cour suprême à l’issue d’un procès sur les événements de 1980 pour lesquels il avait été accusé de trahison.

(FIN)