2017/08/24 00:00 KST

Article View Option

Un jour dans l'histoire de la Corée

24 août

1945 -- Un navire japonais, se dirigeant vers le port sud-coréen de Busan en provenance du Japon et transportant 3.725 Coréens, explose. L'Ukishima-Maru transportait des Coréens qui avaient été forcés de quitter leur pays pour travailler au Japon pendant l'ère coloniale (1910-1945). L'incident s'est produit un peu plus d'une semaine après que le Japon a annoncé qu'il allait renoncer à tout droit en Corée à la suite de sa défaite à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Plus de 500 personnes sont mortes dans l'explosion, causée par une bombe. Une déclaration du gouvernement japonais a affirmé que le navire a coulé lorsqu’il a accidentellement frappé une mine. Le Sud et les groupes civiques de la Corée du Nord ont demandé au gouvernement japonais d’assumer la responsabilité de l'incident, en disant, qu'il était prémédité.

1973 -- La Corée du Sud établit des liens diplomatiques avec la Finlande.

1976 -- Le ministère de l'Education commence à autoriser des manuels de lycée désignés par le gouvernement.

1985 -- Un bombardier chinois effectue un atterrissage d'urgence à Iri, aujourd'hui Iksan, dans la province du Jeolla du Nord.

1992 -- La Corée du Sud coupe ses liens diplomatiques avec Taïwan et établit des relations avec la Chine.

2001 -- Shim Je-ryoon, ancien chef des procureurs de Daegu, est réintégré après une décision de la Cour suprême. Il avait été privé de son poste en 1999 après avoir ouvertement exigé la démission du procureur général à cette époque.

2003 -- Aux Universiades d'été de Daegu, des journalistes nord-coréens ont une altercation avec un groupe de manifestants demandant à Pyongyang d'améliorer la situation des droits de l'Homme. Norbert Vollerstsen, un médecin allemand connu pour ses efforts visant à apporter une aide humanitaire au Nord, est poussé au sol et emmené à un hôpital. Un journaliste nord-coréen se blesse un doigt et voit sa chemise arrachée au cours de la confrontation.

2005 -- La sixième réunion des Croix-Rouge des deux Corées débute pour trois jours de discussions au mont Kumgang, un site touristique sur la côte est du Nord. Les deux parties conviendront de tenir d'autres réunions sur les familles séparées par le biais de la vidéo, mais sans régler les divergences sur la question du sort des prisonniers de guerre sud-coréens et des civils enlevés par Pyongyang après la fin de la guerre de Corée (1950-1953).

(FIN)