SNS Share
Article View Option

2012/08/27 16:55 KST

(Focus) L’âge d’or du cinéma coréen

SEOUL, 27 août (Yonhap) -- Depuis le début de l’année, les films locaux ne cessent de dominer le box-office sud-coréen même si les films américains à gros budget continuent à être de sérieux rivaux. En termes d’entrées dans toutes les salles du pays, les films coréens frôlent en effet 70% du marché intérieur.

  
C’est la première fois depuis 2006, année de la sortie de «The Host», le détenteur du record du nombre d’entrées (13 millions), que le cinéma coréen jouit d’une si grande popularité à domicile, attribuée en grande partie au succès du film de voleurs «The Thieves», qui a récemment franchi la barre des 10 millions de spectateurs.

  
Les autres cartons du premier semestre de cette année incluent «Nameless Gangster», «All About My Wife» et plus récemment «The Neighbor». Selon le Conseil du film coréen (KOFIC), «The Neighbor», «The Grand Heist», «The Thieves» et «R2B: Return to Base», tous des films coréens, occupaient les quatre premières places du box-office le 25 août.

  
«The Thieves» est passé à la troisième place du classement des films locaux les plus vus de tous les temps, dépassant «Taegukgi» qui avait attiré 11,74 millions de personnes après son lancement en 2003. Le nouveau film affichait à la fin de la semaine dernière 11,9 millions d’entrées.

  
«The Grand Heist», une comédie se déroulant à l’époque de Joseon, a enregistré plus de 4 millions de tickets vendus, en seulement 19 jours, devenant par la même occasion le septième long métrage coréen à surpasser la barre des 4 millions cette année.

  
Plus d’un million de personnes ont vu «The Neighbor» durant les quelques jours qui ont suivi sa sortie, une surprise pour ce thriller à petit budget. Celui-ci sera rentable à partir de 1,4 million d’entrées.

  
La part des films coréens sur le marché national a bondi à 68,9% ce mois-ci, après avoir été de 57,7% en juillet. Au début de l’année, le KOFIC avait fait savoir qu’ils avaient englobé 51,9% des billets écoulés l’année dernière à travers tout le pays. Le pourcentage n’avait pas été au-dessus de 50% depuis 2007.

  
Des responsables de l’agence gouvernementale pour la promotion des films coréens prévoient que le taux de cette année dépassera facilement le record établi l’année dernière alors qu’il est de 55,1% pour les huit premiers mois de l’année. Après une pointe à 60,4% en 2006, grâce à «The Host», la part des films locaux était retombée à 42,1% en 2008.

  
L’année suivante a vu les sorties sur les écrans de «Haeudae» (11,45 millions d’entrées) et de «Take off» (8,48 mlns) pour une part annuelle de 48,8%. «Avatar» avait dominé la fin de l’année. En 2010, la proportion a à nouveau baissé pour se retrouver à 46,5%, l’un des niveaux les plus bas jamais enregistrés. L’année dernière a été marquée par un retour en force du cinéma coréen, avec notamment «War of the Arrows» (7,47 mlns).

  
L’année 2012 a débuté sur une belle série : «Unbowed» (3,42 mlns), «Dancing Queen» (4 mlns), «Nameless Gangster» (4,68 mlns), «All About My Wife» (4,58 mlns), «Architecture 101» (4,1 mlns) et «Deranged» (4,45 mlns). «The Thieves» a dominé la saison estivale, et par la même occasion le nouveau Batman, «The Dark Knight Rises».

  
xb@yna.co.kr
(FIN)