(LEAD) Dépôt de plainte contre BMW pour dissimulation présumée de pièces détachées

2018/08/09 20:06 KST

Article View Option

(LEAD) Dépôt de plainte contre BMW pour dissimulation présumée de pièces détachées

Un groupe de propriétaires de véhicules BMW dépose une plainte au commissariat de police de Namdaemun, dans le centre de Séoul, le jeudi 9 août 2018, contre BMW pour dissimulation présumée de pièces défectueuses.
Plainte contre BMW

Un groupe de propriétaires de véhicules BMW dépose une plainte au commissariat de police de Namdaemun, dans le centre de Séoul, le jeudi 9 août 2018, contre BMW pour dissimulation présumée de pièces défectueuses.

SEOUL, 09 août (Yonhap) -- Un groupe de 21 propriétaires de BMW a déposé ce jeudi une plainte auprès du commissariat de police de Namdaemun à Séoul contre des cadres du constructeur allemand et de sa filiale sud-coréenne suite aux récents incendies de véhicules de la marque, a fait savoir Barun Law LLC, le cabinet d'avocats représentant les plaignants.

Cette action en justice vise Johann Ebenbichler, le vice-président de BMW chargé du contrôle qualité, Kim Hyo-joon, le patron de BMW Korea, et quatre autres cadres pour violation de la loi sur la maintenance automobile, selon le cabinet.

La violation de la loi sur la maintenance automobile est passible d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à 10 ans ou d’une amende maximale de 100 millions de wons (89.400 dollars).

«Il est difficile de comprendre que BMW n’a pas pu tirer de conclusion sur les éventuels défauts après près de deux ans et demi de tests», a déploré la partie plaignante en soulignant la nécessité d’imposer une enquête coercitive.

«Le principal but de cette action en justice est d’obtenir des e-mails échangés entre le siège social de BMW et la filiale coréenne de BMW sur la dissimulation soupçonnée de pièces défectueuses», a déclaré Ha Jong-sun, un avocat de Barun Law.

En notant un préjudice moral important chez les plaignants, Ha a fait part de son intention de mettre en cause la responsabilité de BMW Korea pour violation du contrat de garantie et actes illégaux pour la dissimulation de pièces défectueuses et de déclencher un autre procès civil contre Deutsch Motor pour demander des dommages et intérêts.

Ha a également prévu qu’une vingtaine d’autres propriétaires de voitures de cette marque déposerait une plainte la semaine prochaine. Un total de 36 voitures BMW ont pris feu depuis le début de cette année en Corée du Sud.

BMW a conclu tout récemment que le problème est dû au refroidisseur de recirculation des gaz d'échappement (EGR). Les plaignants avancent que le constructeur automobile allemand était au courant dès le début de 2016 que la défaillance au niveau de l’EGR pouvait causer un incendie mais a tenté de dissimuler le problème en reportant son plan de rappels.

La filiale coréenne du constructeur allemand avait annoncé le mois dernier son plan de rappeler plus de 100.000 voitures à partir du 20 août prochain en raison des risques d'incendie.

La ministre du Transport Kim Hyun-mee a annoncé que le gouvernement pourrait interdire la circulation des modèles et des années de modèle de BMW ayant pris feu.

«Que se passerait-il si les véhicules coréens prenaient feu en Allemagne? Si les véhicules BMW prennent feu dans des endroits tels que des tunnels, stations-service ou parking, la situation pourrait être sérieuse», a déclaré la ministre.

Si une interdiction de circuler est émise par le gouvernement, les autorités régionales auront 14 jours pour se préparer à prendre les mesures nécessaires pour empêcher les véhicules en question de circuler, selon le gouvernement.

Une BMW 730Ld détruite par le feu le 9 août 2018 sur une autoroute à Sacheon, dans la province du Gyeongsang du Sud.
Une BMW 730Ld détruite par le feu le 9 août 2018 sur une autoroute à Sacheon, dans la province du Gyeongsang du Sud.

lsr@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)