2018/07/11 18:49 KST

Article View Option

Séoul se prépare à une guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis

SEOUL, 11 juil. (Yonhap) -- Le ministère du Commerce a indiqué ce mercredi se préparer à une guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine après que Washington a menacé d’imposer de nouvelles taxes sur des produits chinois.

Le gouvernement américain a dressé une liste additionnelle de produits chinois menacés de droits de douane, d'une valeur de 200 milliards de dollars, qui pourraient être taxés à hauteur de 10%. Cette liste contient plus de 6.000 produits, dont des produits alimentaires et des biens de consommation.

Washington et Pékin ont chacun imposé il y a quelques jours 34 milliards de dollars de droits de douane sur les produits de l'autre, menaçant ainsi la croissance mondiale et celle des pays exportant vers les deux pays, dont la Corée du Sud.

Le ministère du Commerce, de l'industrie et de l'Energie va étudier l'impact de la dispute commerciale sur l'économie coréenne et sur ses exportations ainsi que ses conséquences sur l'industrie et les entreprises sud-coréennes faisant des affaires avec les deux pays.

«Nous allons surveiller de près l'impact de la dispute commerciale et allons étendre le soutien aux entreprises tentant de pénétrer sur d'autres marchés, si nécessaire», a indiqué le ministère dans un communiqué.

Kang Sung-cheon, vice-ministre du Commerce, va participer jeudi à une réunion avec des agences de promotion du commerce et des associations et instituts industriels pour tenter de déterminer les effets de la dispute sur l'économie et le commerce du pays.

L’Institut coréen d'économie industrielle et de commerce (KIET) a estimé qu'une guerre commerciale de grande envergure entre les Etats-Unis et la Chine entraînerait une baisse de leur volume commercial et de leur produit intérieur brut, ce qui en retour affecterait les exportations sud-coréennes.

Les exportations sud-coréennes de produits intermédiaires vers les deux nations, en particulier les puces mémoires, les produits chimiques et les pièces automobiles, souffriront de la baisse de production de certains produits, selon KIET.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)