2018/07/11 10:00 KST

Article View Option

LG Electronics poursuit Wiko en justice pour un brevet LTE

SEOUL, 11 juil. (Yonhap) -- LG Electronics Inc. a annoncé aujourd’hui avoir intenté une action en justice contre le fabricant français de smartphones Wiko pour violation présumée des droits de brevet de l'entreprise sur la technologie LTE (Long Term Evolution).

C'est la deuxième fois que LG poursuit un fabricant de smartphones étranger, après la firme américaine BLU Products en mars 2017.

Le géant sud-coréen des technologies a déclaré que la dernière action en justice avait été déposée devant le tribunal de Mannheim, en Allemagne. Le procès porte sur trois violations liées à la technologie du réseau LTE, a précisé un responsable de LG Electronics.

«Nous continuerons à prendre des mesures sévères contre les utilisations non approuvées de nos brevets sans paiements équitables», a déclaré la société.

Citant des données compilées par la société Strategy Analytics, LG Electronics a mis en avant que Wiko avait vendu plus de 10 millions de smarpthones sur le marché européen l'année dernière.

LG a indiqué avoir d'abord envoyé une lettre d'avertissement à Wiko en 2015 et fait de multiples efforts pour parvenir à un accord de licence, affirmant que la société européenne n'avait pas répondu à ses demandes.

L’entreprise a décidé de déposer plainte afin de protéger ses droits intellectuels et de prendre des mesures strictes face aux démarches visant à utiliser injustement ses technologies.

lp@yna.co.kr

(FIN)