2018/06/11 11:11 KST

Article View Option

Les salariés coréens mitigés sur la semaine de 52 heures

SEOUL, 11 juin (Yonhap) -- Les salariés sud-coréens sont mitigés sur la nouvelle durée maximale du temps de travail hebdomadaire de 52 heures qui sera appliquée à partir du mois prochain comme elle pourrait aider à améliorer la productivité mais aussi réduire les revenus, a montré ce lundi un sondage réalisé récemment par Job Korea auprès de 905 employés d’entreprises comptant 300 employés ou plus.

A la question de savoir s'ils ont hâte de voir la nouvelle règle être mise en place, 50,4% des sondés ont répondu par l'affirmative, citant l’amélioration attendue de la productivité comme le plus important effet positif de la réduction du temps de travail légal de 68 à 52 heures par semaine, a indiqué le site de recherche d'emploi dans un communiqué.

Ils ont également noté que la réduction du temps de travail hebdomadaire serait un facteur clé pour assurer le bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Quant aux effets négatifs, 55,2% des interrogés se sont dits inquiets de la situation dans laquelle ils effectuent des heures supplémentaires sans être payés après l’application du nouveau système.

En 2016, les Sud-Coréens travaillaient en moyenne 2.069 heures par an, l'un des chiffres les plus élevés parmi les pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Dans le cadre des efforts destinés à améliorer la qualité de vie et à créer davantage d’emplois, la nouvelle loi limite le temps de travail hebdomadaire à 40 heures par semaine et autorise jusqu’à 12 heures supplémentaires.

lsr@yna.co.kr

(FIN)