2018/06/10 14:30 KST

Article View Option

Echanges intercoréens : de nouvelles propositions de loi au Parlement

SEJONG, 10 juin (Yonhap) -- L’Assemblée nationale de la Corée du Sud a enregistré une augmentation du nombre de propositions de loi pour relancer les échanges économiques avec la Corée du Nord alors que la péninsule coréenne connaît un apaisement des tensions, ont montré ce dimanche des données parlementaires.

Le député Youn Kwan-suk du Parti démocrate de Corée (PDC) a proposé des amendements pour trois lois liées à la construction ferroviaire afin d’ouvrir la voie à des projets liant les deux Corées. Séoul cherche en effet à relier son réseau ferroviaire au Transsibérien russe via la Corée du Nord, un projet ambitieux qui permettrait de gagner du temps et de faire des économies dans le domaine du transport.

Pour aller dans ce sens, des discussions ont débuté il y a plus de 10 ans, mais aucun grand pas en avant n’a encore été réalisé en raison d’obstacles géopolitiques, comme le programme de développement nucléaire de Pyongyang.

Le 27 avril dernier, les dirigeants du Sud et Nord, Moon Jae-in et Kim Jong-un, ont eu un sommet au cours duquel ils sont tombés d’accord pour prendre des mesures en vue d'unifier et de moderniser le système ferroviaire intercoréen dans le cadre de programmes de réconciliation et de coopération.

Kang Hoon-sik, un autre député PDC, a proposé une série de projets de loi pour établir les fondations légales qui permettront à une dizaine d’entreprises publiques de participer à des projets intercoréens. Le parlementaire Kim Kyung-hyup, également du PDC, a lui élaboré un projet de loi visant renforcer les échanges dans le privé, notamment entre organisations non gouvernementales.

xb@yna.co.kr

(FIN)