2018/05/16 16:46 KST

Article View Option

Perquisition chez Korean Air pour violation présumée de la loi sur le change

SEJONG, 16 mai (Yonhap) -- Le Service des douanes coréennes (KCS) a déclaré ce mercredi que des officiels ont perquisitionné le siège de Korean Air Lines Co. en raison d’allégations selon lesquelles l'entreprise a violé la loi sur le change, alors qu’une enquête vise la famille fondatrice.

Le KCS a indiqué que quelque 40 officiels ont été dépêchés au siège de la compagnie aérienne situé à Gangseo, dans l'ouest de Séoul, pour des suspicions selon lesquelles la société a violé la loi relative aux opérations de change.

Le bureau des douanes est en train d’examiner des allégations selon lesquelles des membres de la famille du patron, Cho Yang-ho, ont fait entrer en contrebande des produits de luxe dans le pays sans payer de taxes.

La famille Cho fait l'objet d'une série d'enquêtes après que la fille cadette du patron, Cho Hyun-min, ancienne cadre de Korean Air, a été accusée d'avoir agressé un responsable d’une agence de publicité lors d’une réunion.

La perquisition du KCS est la quatrième du genre effectuée contre la compagnie aérienne.

Hyun-min est la petite sœur de Cho Hyun-ah, qui a acquis une réputation internationale à cause d'un scandale pour un apéritif mal servi en 2014.

Elle avait ordonné au chef de cabine de l'époque, Park Chang-jin, de quitter l’appareil alors que l’avion se dirigeait vers la piste de décollage à l'aéroport international de New-York-John-Fitzgerald-Kennedy pour se diriger vers Incheon. Elle était insatisfaite de la façon dont les noix lui avaient été servies et était en colère estimant que l'équipage ne connaissait pas la procédure pour servir des noix aux passagers de première classe.

En mars, la fille aînée de Cho a fait son retour dans les affaires en tant que chef de KAL Hotel Network, filiale hôtelière de Korean Air et opérateur de l'hôtel Grand Hyatt Incheon, près de l'aéroport international d'Incheon.

Les deux sœurs, cependant, ont démissionné de leur poste, suite à l’éclatement de l'affaire Cho Hyun-min.

Par ailleurs, le KCS a déclaré plus tôt que le patron Cho et son fils Won-tae, président de Korean Air Lines, seront interrogés sur des allégations de contrebande.

Plus tôt, le bureau des douanes a fait savoir que Hyun-min, sa grande sœur Hyun-ah et leur mère Lee Myung-hee figurent sur la liste des personnes faisant l'objet d'une enquête.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)